Bouillie de Gouriev: un délicieux dessert prisé par le tsar Alexandre III

Victoria Drey
Apprenez à préparer un plaisir coupable à partir d’une simple bouillie de semoule.

J’ai toujours associé la bouillie à l’idée du petit-déjeuner sain, mais pas à un dessert spectaculaire. La bouillie de Gouriev enfreint toutes les règles : la combinaison unique de semoule, de noix, de baies et de peaux de lait au caramel transformera une simple bouillie en un délicieux plat sucré que vous pourrez servir tous les jours ou sur une table de fête.

La bouillie de Gouriev aurait été créée au XIXe siècle par Zakhar Kouzmine - un cuisinier-serviteur du ministre des Finances Dmitri Gouriev. Le plat était très populaire et est devenu le dessert préféré de l'empereur Alexandre III. Selon une légende, la famille de l’empereur mangeait de la bouillie de Gouriev dans le wagon-restaurant au moment de leur terrible accident de train en 1888.

L'aspect unique de ce délicieux dessert en couches est qu'il est composé de bouillie de semoule, ce plat trompeusement simple mais simultanément compliqué, caractéristique qui le différencie de toutes les autres bouillies russes traditionnelles. Le problème est que la semoule peut former des grumeaux lors de la cuisson et que les enfants ne supportent généralement pas cela. Honnêtement, j’adore cette bouillie : sa cuisson ne prend que quelques minutes et sa consistance est très tendre et crémeuse. De plus, lorsque vous apprenez à éviter la formation de grumeaux de semoule, cette bouillie devient un véritable chef-d'œuvre culinaire.

Un autre ingrédient emblématique de la bouillie de Gouriev est la « peau » de lait cuit. Même si cela ne semble pas particulièrement savoureux, ces peaux sont sucrées et délicieuses, ce qui confère au porridge son goût caramélisé caractéristique qui le distingue des autres desserts.

Lire aussi : Sept types de bouillie russe pour bien commencer la journée

Ingrédients:

  • 1 litre de lait
  • 3 cuillères à soupe de semoule
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 50 g de noix
  • 50 g de beurre
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 1 cuillère à café de sucre vanillé
  • 1 cuillère à soupe de graines de pavot
  • Confiture de cassis
  • Fruits secs
  • Une pincée de sel

 Préparation :

Commencez par l'étape la plus compliquée : préparer les peaux de lait. Versez la moitié du lait dans une casserole ou dans un plat à fond large. Mettez au four et faites cuire à 200°C jusqu'à ce que vous remarquiez la « peau » brune et dorée à la surface. Sortez le plat du four et retirez les peaux avec une cuillère à égoutter.

Remettez le plat dans le four et répétez la procédure jusqu'à ce que vous manquiez de lait et que vous ayez suffisamment de peaux de lait caramélisé pour la bouillie.

Ensuite, préparez la bouillie de semoule de base : versez le reste du lait dans une casserole, ajoutez la semoule, le sucre, le sucre vanillé et le sel. Amenez le porridge à légère ébullition en le fouettant constamment - vous éviterez ainsi facilement les grumeaux de semoule indésirables. Après quelques minutes, vous remarquerez que le mélange devient de plus en plus épais. Retirer la bouillie prête du feu, ajouter la moitié du beurre et séparer le porridge en deux parties égales. Ajouter les graines de pavot dans une moitié, bien mélanger et mettre de côté les deux parties de la bouillie.

Pour faire de la confiture de cassis, il suffit de prendre du cassis congelé, d'ajouter quelques cuillères à soupe de sucre et de faire bouillir légèrement. Cuire cinq minutes et laisser refroidir complètement. Vous pouvez utiliser non seulement du cassis, mais aussi des baies à votre goût.

Maintenant, superposez les couches du dessert : mettez la première couche de bouillie aux graines de pavot, puis les peaux, recouvrez d'une cuillère à soupe de confiture de baies, ajoutez quelques fruits secs hachés, tels que des raisins secs ou des baies, et saupoudrez de noix broyées - ici, j'utilise des noisettes.

Ensuite, ajoutez une autre couche de porridge à la vanille, deux petits morceaux de beurre et terminez avec de nouveau des noix hachées et une cuillère de miel.

Cuire la bouillie de Gouriev à 180°C pendant environ 20-25 minutes et servir chaud.

Bon appétit! 

Découvrez dans cette autre publication dix desserts au fromage blanc russe irrésistibles dès la première bouchée

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies