Les oladis: petit déjeuner parfait des babouchkas pour un week-end paresseux

Legion Media
Chacun connait sûrement les blinis, ces crêpes souvent garnies de diverses choses. Voici à présent les oladis, considérés comme le superpouvoir des babouchkas russes.

Presque toute grand-mère russe sert des oladis pour le petit déjeuner, une version russe des pancakes américains, plus gonflée et plus crémeuse en bouche. La première mention de ce met remonte au XVIe siècle, dans le Domostroï, une encyclopédie de la vie de tous les jours au foyer. En plus de la Russie, les oladis sont aussi préparés en Ukraine et en Biélorussie.

Les oladis sont si liés à la culture slave qu’il existe même des croyances populaires à leur propos. Par exemple, voir un oladi en rêve signifie que vous aimeriez avoir une conversation réconfortante avec un proche ou un ami.

Pour les Russes, les oladis font un petit-déjeuner idéal car ils cuisent rapidement - la préparation et la friture prennent quelques minutes seulement. Ils s’accommodent avec tous types de garnitures : sirops sucrés, confitures, crème ou saumon. Autre avantage des oladis : vous pouvez en faire à partir de tout type de farine. Cependant, ma variation favorite reste l’originale, à la farine de blé blanc.

Lire aussi : Le sotchnik, symbole des cantines scolaires soviétiques et cheesecake à la russe

Mon histoire d’amour avec les oladis remonte à mon enfance, lorsque ma grand-mère me réveillait grâce à leur odeur. Extrêmement épais et tendres, les oladis ont toujours été l’un de mes petits déjeuners favoris. Aujourd’hui encore, chez moi, chaque brunch du week-end comporte des oladis. Ma grand-mère les fait même sur un feu à l’air libre lorsque nous improvisons un pique-nique à la campagne. La réussite ne tient pas à l’endroit ou à la cuisine : tout ce qu’il vous faut c’est un grill et la véritable recette de la pâte fournie par une babouchka.

Ingrédients :

  • 250ml de kéfir ou de yaourt entier
  • 1 œuf
  • environ 160 à 180g de farine
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • une demi-cuillère à soupe de bicarbonate de soude
  • une pincée de sel
  • de l’huile de tournesol

Lire aussi : Un «hit» russe venu de France: le gâteau Napoléon

Préparation :

D’abord, battez un œuf dans un bol avec le kéfir ou le yaourt. La pâte d’oladi fonctionne aussi parfaitement avec de la riajenka (lait fermenté). Tous les ingrédients doivent être à température ambiante. Ajoutez ensuite le sucre et le sel, et mélangez le tout.

Ensuite, tamisez petit à petit la farine avec le bicarbonate de soude. Il est important d’ajouter le bicarbonate non pas séparément mais mélangé à la farine, afin que la pâte prenne correctement. Mélangez la mixture jusqu’à ce qu’elle soit lisse et homogène. La texture à obtenir se rapproche de la crème épaisse.

Chauffez votre grill avec de l’huile de tournesol. Lorsqu’il est assez chaud, graissez-le avec du beurre, et répartissez la pâte en petits cercles. Les oladis gonflent en cuisant, laissez donc de la place entre eux.

Lire aussi : Pourquoi les Russes font bouillir le lait condensé

Cuisez à feu moyen pour éviter de brûler les oladis, et qu’ils ne soient qu’à moitié cuits à l’intérieur. Lorsque les oladis deviennent dorés en-dessous, retournez-les. Les oladis cuisent rapidement, il faut donc veiller sur eux constamment.

Disposez les oladis sur de l’essuie-tout afin d’éliminer l’excès d’huile. Servez avec du sucre glace, de la crème, de la confiture, du miel ou bien du lait concentré, et appréciez un délicieux petit déjeuner ou goûter.

Priyatnogo appetita !

Dans cette autre publication, vous trouverez 7 idées de petits déjeuners russes, un pour chaque jour de la semaine !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies