Qu'ont prévu Moscou et Saint-Pétersbourg pour leur menu du festival Goût de France?

Service de presse
Pour sa quatrième édition, le festival «Goût de France» fait son retour en Russie, et pour la première fois, Saint-Pétersbourg y participera aux côtés de la capitale ainsi que d’autres grandes villes du pays. Le 21 mars, 64 restaurants russes mettront ainsi la gastronomie française à l’honneur en proposant des menus spéciaux, dédiés à la découverte des saveurs de la France.

Organisé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères dans le but de promouvoir et de développer la gastronomie française dans le monde, le festival « Goût de France » se déploie pour sa quatrième édition dans 5 continents, plus de 150 pays, et 3000 restaurants. C’est donc sous la forme d’un dîner « à la française », que des chefs du monde entier rendront hommage au « repas gastronomique des Français », inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

Le festival prend cette année en Russie d’autant plus d’ampleur : 64 restaurants y participeront, contre 16 en 2016, et la ville de Saint-Pétersbourg en est partenaire pour la première fois.

Lire aussi : «En France, la question de l’évaluation de la cuisine russe ne se pose plus»

Les amateurs pourront ainsi faire leur choix au sein d’une large palette de restaurants, de prix et d’ambiances, à Moscou et dans la capitale du Nord, mais aussi à Astrakhan, Irkoutsk, Novossibirsk ou Rostov-sur-le-Don.

Chacun d’entre eux se fera, le temps d’un dîner, ambassadeur de la culture gastronomique française en Russie. Ce sera aussi l’occasion pour des chefs russes de proposer des apéritifs, entrées, plats et desserts innovants, qui pourront même parfois mélanger des éléments des gastronomies française et russe.

Nous avons sélectionné pour vous deux établissements culinaires, l’un à Moscou, l’autre à Saint-Pétersbourg, pour vous présenter le singulier menu qu’ils proposeront à leurs convives à l’occasion du festival.

Moscou – Brasserie Most

Rue Kouznetski most, 6/3, bât.3

Située à deux pas du théâtre Bolchoï, la brasserie, dirigée par le chef Jean-Luc Molle, accueillera ses clients férus de gastronomie française ou simples curieux à partir du 21 mars et jusqu’au 25, en proposant un dîner à 3900 roubles mettant en valeur de nombreuses spécialité françaises. En apéritif, des gougères au fromage et un clafouti aux herbes et aux olives taggiasches. En entrée, une crème d’artichaut, accompagnée de crabe du Kamtchatka et d’une sauce aux agrumes. Le plat principal sera un bœuf bourguignon à la truffe et une purée de pomme de terre. En ce qui concerne le dessert, le chef propose une « Forêt noire » maison aux cerises amarena, une mousse au chocolat avec de la crème fouettée, et glace à l’amande.

Lire aussi : Ladurée à Moscou: entre ouverture à la gastronomie russe et respect du savoir-faire français

Saint-Pétersbourg – le restaurant Kokoko

Rue Voznessenski pereoulok, 6

Le restaurant Kokoko, ouvert en 2012 et situé entre la Perspective Nevski, la cathédrale Saint-Isaac et la Neva, propose un menu luxueux, œuvre du chef Igor Grichetchkine, composé de pas moins de sept parties toutes résolument françaises. Truffes aux chocolats et foie gras, galantine d’esturgeon de Sibérie et sa sauce de caviar, bouillabaisse de poissons de roches et queues d’écrevisses, confit de canard de Rostov et choucroute, plateau de fromage et sauce chutney à la pomme, crème-brûlée et blanc-manger au lait aigre façon « Camée », et sucette « coq au vin ».

Bien évidemment, ces deux restaurants ne manqueront pas de faire apprécier à leurs clients les boissons françaises les plus typiques, notamment leurs meilleurs vins rouges. Des menus adaptés à tous et qui ne laisseront personne sur sa faim, tout en faisant partager le plaisir de la fine gastronomie française.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’Ambassade de France à Moscou et sur le site des restaurants participants.

Si au contraire, vous souhaitez vous familiariser avec la cuisine russe, vous devriez jeter un œil à la sélection des meilleurs restaurants de Moscou selon le guide Gault&Millau, que voici !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer