Pour la Saint-Valentin, retrouvez tout le romantisme de la France, sans quitter Moscou

Legion Media
Ce n’est pas un secret que pour des centaines de milliers de Russes la France apparaît comme l’étalon du romantisme et que célébrer la Saint-Valentin dans ce pays est un rêve pour beaucoup. Mais si vous ne parvenez pas à vous envoler à temps pour l’Hexagone avec votre moitié, ne désespérez pas: certains coins de Moscou sont empreints d’une atmosphère bien française. Russia Beyond partage avec vous diverses adresses idéales pour un dîner aux chandelles, aux saveurs de la gastronomie tricolore.

Le bistro Beriozka

Il est situé dans le quartier des Étangs du Patriarche, lieu connu, à juste titre, pour être l’un des plus romantiques de Moscou.

De taille modeste mais confortable, le bistro Beriozka semble être l’endroit parfait pour un dîner en amoureux, puisque l’on n’y trouve que quelques tables pour deux personnes, dans un décor élégant et intimiste.

La cuisine délicate de l’un des chefs cuisiniers les plus prestigieux de la capitale, le Français Régis Triguel, combinée à des vins raffinés, sublimera votre rendez-vous galant.

Pour elle, la salade niçoise sera un met de choix. Pour lui, le tartare de bœuf et haricots verts conviendra à merveille. Le dessert du chef, un soufflé glacé à la fraise et meringue à la violette, sera la cerise sur le gâteau de ce tête-à-tête inoubliable.

Adresse : Rue Bronnaïa, 20 str. 1

Le Sixty

Déposez le monde entier aux pieds de votre bien aimé(e), ou tout du moins Moscou. Une vue divine sur la capitale nocturne, scintillant encore de mille feux grâce aux illuminations du Nouvel An, s’offre à vous depuis le Sixty.

Situé au 61ème étage de la tour Fédération, ce restaurant est le plus haut d’Europe. Il éblouit les visiteurs de par le raffinement de sa cuisine, l’originalité de ses cocktails et l’irréprochabilité de son intérieur.

Régis Triguel, qui en est à la tête depuis 2016, propose aux femmes de commencer leur dîner par des escargots de Bourgogne, et aux hommes de se diriger vers le Burger noir, contenant un palet au crabe et une sauce kimchi.

Le cheesecake « Isfakhan », avec de l’eau de rose, et le Mui Ne, léger cocktail au prosecco, clôtureront parfaitement ce repas.

Adresse : Presnenskaïa naberejnaïa, 12

La Brasserie Most

Le nom de ce restaurant parle de lui-même : un intérieur doté d’éléments décoratifs traditionnels du grand café parisien et une cuisine française imaginée par le chef bordelais Jean-Luc Molle, vous plongeront dans l’ambiance de Paris et vous feront oublier, le temps d’un dîner, que vous vous trouvez à cinq minutes du Kremlin.

Pour les cœurs amoureux, nous vous conseillons d’arrêter votre choix sur des mets aux vertus aphrodisiaques. Des huîtres en entrée.

Puis, pour elle, un risotto à l’encre de seiche et au calamar, tempura et œuf mariné frit. Pour lui, des pétoncles accompagnées d’une viennoise à la truffe. Lors du choix du désert, le Velouté de chocolat mérite une attention toute particulière.

Adresse : Kouznetski Most, 6/3, str. 3

Ladurée

Une ambiance authentique, un personnel professionnel et une cuisine exquise, le premier restaurant Ladurée en Russie n’est rien d’autre qu’une véritable île française, située à deux pas de la principale place du pays.

Spécialement pour le 14 février, le chef cuisinier Jérémie Delaval a concocté pour les visiteurs une surprise : les menus « Romantique » et « Saint-Valentin ».

Cet ensemble comprend un carpaccio de pétoncles, un bœuf Stroganov à la parisienne ou encore un bar accompagné de champignons, ainsi que des macarons en forme de cœur.

Pour magnifier ce dîner, il est possible de commander une bouteille de champagne rosé. N’est-ce pas nécessaire pour une soirée romantique réussie ?

Adresse : Rue Nikolskaïa, 5/1, str. 3

Si jamais vous ne trouvez pas de table disponible dans l’un de ces établissements, Russia Beyond vous présente ici cinq restaurants dotés d’une vue imprenable sur la capitale russe, un cadre de rêve pour une soirée tout aussi romantique.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies