Quels résultats 5 ans après le lancement en Russie du showroom en ligne de Renault?

Reuters

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

68 000, c’est le nombre total de véhicules que le constructeur français Renault est parvenu à écouler par le biais de son showroom en ligne inauguré pour le marché russe il y a 5 ans, fait part la société dans un communiqué de presse.

Or, force est de constater que cette innovation s’avère être un succès, la part des ventes numériques sur le total des acquisitions auprès de la marque étant passée de 0,3% en 2016 à 9,5% en 2021.

« Il y a cinq ans, l'équipe de Renault a été le premier constructeur automobile sur le marché russe à proposer l'achat de voitures sur Internet, en lançant son propre showroom en ligne. Nous sommes fiers d'avoir été des pionniers sur ce chemin numérique et d'avoir contribué non seulement au développement du secteur automobile, mais aussi au marché russe du commerce électronique dans son ensemble, en prouvant par notre exemple que l'achat d'une voiture en ligne peut être aussi facile et simple que l'achat de tout autre type de produit », s’est félicité Jan Ptáček, directeur général de Renault pour la Russie et la CEI.

Par ailleurs, au fil du temps, cette plateforme s’est dotée de nouvelles fonctionnalités, offrant toujours de plus amples opportunités aux clients. Ces derniers peuvent en effet à présent non seulement faire l’acquisition d’une voiture, mais aussi y souscrire à une assurance, commander des accessoires, prendre rendez-vous pour un service de réparation ou d’entretien auprès du concessionnaire, ou encore se familiariser avec la gamme de Renault en réservant un essai de conduite au volant de l’un de ses modèles à l’endroit et à la date de leur convenance.

À noter que ce showroom, ayant fait l’objet de nombreuses récompenses dans les secteurs de l’automobile et de l’économie numérique, semble d’ailleurs permettre au groupe d’attirer un nouveau profil d’automobilistes. Ses utilisateurs apparaissent en effet 13% plus jeunes que les acheteurs en points de vente réels, tandis que les femmes y sont 18% plus représentées. Autre donnée importante, les clients de cette plateforme se montrent prêts à dépenser 19% plus que lors d’un achat traditionnel de véhicule.

Dans cet autre article, nous vous présentions le réjouissant bilan pour Renault en Russie à l’issue du premier semestre 2021.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies