Forbes dévoile le nom de la nouvelle femme la plus riche de Russie

Anton Novoderezhkin/TASS

Tatiana Bakaltchouk, co-fondatrice et propriétaire de Wildberries, ce magasin de vente en ligne d’une large gamme d’articles allant des vêtements aux produits ménagers, domine la liste des femmes les plus riches de Russie, d’après Forbes, qui évalue sa fortune à 1,4 milliards de dollars.

Ainsi, cette femme d’affaires de 44 ans détrône Elena Batourina, veuve de l’ex-maire de Moscou Iouri Loujkov, qui occupait la première ligne du classement de Forbes depuis 2004.

Bakaltchouk a fait son entrée dans ce palmarès en 2018, lorsque sa fortune était estimée à 600 millions de dollars. En 2019, le magazine évoquait déjà le chiffre d’un milliard de dollars.

Fondé en 2004 par Vladislav et Tatiana Bakaltchouk, la boutique en ligne a élargi depuis son rayon d’action, arrivant sur les marchés de quatre pays de l’ex-URSS – l’Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan et le Kirghizstan.

Dans cet autre article, découvrez le portrait de ces femmes russes ayant réussi dans le milieu des affaires

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies