Sept choses à savoir sur la M11, la nouvelle autoroute reliant Moscou et Saint-Pétersbourg

Alexey Kudenko/TASS
Considérée comme l'un des plus grands projets de transport des deux dernières décennies, l’autoroute M11 est désormais ouverte à ceux qui souhaitent voyager rapidement entre les deux plus grandes villes russes. Voici ce que vous devez savoir à son sujet.

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

1 - La nouvelle autoroute reliant Moscou et Saint-Pétersbourg, longue de 669 km, traverse les régions de Moscou, Tver, Novgorod et Leningrad. Baptisée « Neva » (d'après le fleuve de Saint-Pétersbourg), il s'agit de l'un des plus grands projets d'infrastructure de l'histoire russe contemporaine, avec un coût total estimé à 520 milliards de roubles (7,3 milliards d’euros), financé par l'État et des investisseurs privés. À titre de comparaison, le pont de Crimée récemment construit (également appelé pont du détroit de Kertch) a coûté moins cher - seulement 228 milliards de roubles (3,1 milliards d’euros).

2 - La route de Moscou à Saint-Pétersbourg est l'une des plus fréquentées du pays et l'ancienne route gratuite M10 ne parvenait pas à gérer un trafic en constante augmentation. La M11 vise à assumer une part de ce fardeau : le transit sera redirigé vers la M11, tandis que le trafic local sera assumé par la M10. Selon des responsables, la M11 a déjà permis de diviser par deux le nombre d'accidents sur l’itinéraire Moscou-Saint-Pétersbourg. D'ici 2030, on s'attend à ce que ce chiffre soit divisé par 3 à 5.

3 - L'un des principaux avantages de la nouvelle autoroute est qu'elle réduit le temps de trajet à seulement 5-6 heures (sur l'ancienne M10, il faut environ 10 heures pour relier les deux villes). En hiver, la limite de vitesse est fixée à 110 km/h, mais au printemps, elle sera portée à 130 km/h.

>>> Les automobilistes russes en stéréotypes: apprenez à les reconnaître pour mieux leur échapper

4 - La M11 est une autoroute à péage. Les coûts pour une voiture sont de 1 820 roubles (25 EUR) en semaine et de 2 020 roubles (28 EUR) le week-end. Les voitures équipées d’un système de télépéage bénéficieront de tarifs plus bas (1 331 roubles/semaine et 1 494 roubles/week-end). Le nouvel itinéraire servira d’alternative fiable au train pour ceux qui voyagent de Moscou à Saint-Pétersbourg ou vice versa et sera moins cher que le train à grande vitesse Sapsan si une voiture transporte plus d'une personne. Sans parler de la liberté et de la commodité supplémentaires liées au fait de voyager dans votre propre véhicule et selon votre propre horaire !

5 - Un autre avantage est que la M11 ne sera pas remplie d’embouteillages. Elle ne traverse aucune ville de grande taille et possède des sorties qui permettent aux conducteurs de se rendre à leur destination plus facilement et plus rapidement. Sur différentes sections, la M11 a quatre, six, huit et même 10 voies (chacune de 3,75 mètres de large). En outre, une partie de la route est encore en construction : un tronçon de 59 km de long contournant la ville de Tver, qui n'a été inclus dans le projet que récemment.

6 - La construction de la M11 a commencé en 2010, mais a été constamment retardée. Il y a même eu une vague d’indignation publique contre la déforestation provoquée par le projet, qui a incité les autorités à s’attaquer au problème. Il était également prévu qu'elle soit terminée avant la Coupe du Monde de la FIFA 2018, mais en raison de de précieuses découvertes archéologiques le long du parcours, l'achèvement a été retardé jusqu'à l'automne 2019.

>>> Guide de survie: comment rester vivant sur les routes russes

7 - Vladimir Poutine avait exprimé son soutien à l'autoroute M11 dès 2003 en tant que projet d'infrastructure important pour le pays et l'économie. « Cette autoroute favorisera le développement des régions qu'elle traverse. Cela stimulera leur développement économique et augmentera l'accessibilité », a-t-il déclaré lors de son dévoilement. Le président russe a officiellement inauguré la nouvelle autoroute le 27 novembre 2019 et a également participé à un essai routier, admirant le paysage de l'autoroute depuis sa limousine Aurus.

BONUS :

La nouvelle route fait également partie d'un projet d'infrastructure plus vaste - le couloir de transport international Europe-Chine occidentale. Il s'agit d'un projet international lancé au milieu des années 2000 dans un contexte de commerce croissant entre la Chine et l'UE. Ainsi est née l'idée de construire une route totalisant 8 500 km afin d’ouvrir une nouvelle voie de transport de la Chine vers l'Europe via le Kazakhstan et la Russie.

Pourquoi tant de Russes meurent-ils sur la route ? Trouvez la réponse dans notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies