Vingt nouvelles liaisons aériennes entre la France et la Russie annoncées pour 2019

ZUMAPRESS/Global Look Press

Cette année, la France aurait pour ambition d’accroître les flux touristiques en provenance de Russie par le biais de nouvelles liaisons aériennes, rapporte l’agence d’information Interfax, s’appuyant sur les propos d’Inessa Korotkova, directrice de la représentation pour la Russie et la CEI d’Atout France, agence en charge du développement du tourisme dans l’Hexagone.

« En 2018 nous avons accueilli plus de 800 000 touristes russes, soit 3-4% de plus que l’année précédente. Mais en 2019 nous comptons sur une plus sérieuse croissance des flux touristiques grâce à l’apparition de plus de 20 nouvelles liaisons aériennes entre la Russie et la France », a-t-elle ainsi déclaré, citée par l'agence.

Lire aussi : Moins de vols de l'étranger vers Moscou, plus de vols directs vers la province 

En raison de la révision des accords aériens intergouvernementaux, sera en effet élargie l’offre proposée aux voyageurs russes, qui pourront par conséquent également rejoindre des villes qui n’étaient auparavant pas desservies par des vols directs.

« La compagnie aérienne Ural Airlines volera vers Bordeaux et Montpellier depuis l’aéroport de Domodedovo [Moscou]. De plus, depuis le nouvel aéroport moscovite Joukovski le transporteur a prévu des vols vers Nice et Paris. Par ailleurs, vers ces deux villes seront assurées des liaisons depuis Moscou et Saint-Pétersbourg par la société S7. Aeroflot et la compagnie française Aigle Azur emmèneront les touristes à Marseille », a précisé Korotkova.

L’inauguration de ces liaisons aériennes pourrait également impacter la quantité de touristes français au pays des tsars, qui étaient au nombre de 207 000 l’an dernier et 137 000 en 2017.

Dans cet autre article, découvrez comment les touristes russes se rendent en vacances dans les stations balnéaires de Corée du Nord.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies