Le salaire des hauts cadres russes est-il comparable à celui de leurs homologues occidentaux?

Pixabay

Les hauts cadres gagneraient en Russie presque autant que leurs homologues occidentaux, rapporte le site d’information Kourier Sreda, se basant sur une étude de Korn Ferry, société internationale de conseil dans le domaine des ressources humaines. Ont en effet dans ce cadre été analysés les salaires de différentes catégories professionnelles au sein de différents pays.

Lire aussi : Forbes intègre cinq compagnies russes dans son classement des meilleurs employeurs du monde

Ainsi, en prenant le salaire moyen des hauts cadres russes comme référence, celui des personnes occupant un tel poste aux États-Unis ou en Allemagne est de respectivement 34% et 20% supérieur. Cependant, ce taux n’est que de 5% en France et de 6% au Royaume-Uni. En outre, à poste équivalent, un Chinois touchera 2% de moins qu’un Russe, tandis qu’un Polonais recevra 94% de ce salaire de référence.

Ombre au tableau cependant, ce faible écart entre la Russie et l’Occident se creuse fortement lorsqu’il est question des catégories professionnelles inférieures. En effet, en tant que simple employé, un Allemand gagnera 7,94 fois plus qu’un Russe. Ce chiffre est de 5,64 pour les États-Unis, de 5,26 pour la France, de 4,51 pour le Royaume-Uni, et de 1,78 pour la Pologne. La Chine reste quant à elle en retrait avec un coefficient de 89% du salaire moyen russe.

Dans cette autre récente brève, nous vous annoncions dans quelles villes de Russie les salaires sont les plus élevés et les plus bas.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies