Près de 90% des supporters français souhaiteraient revenir en Russie

Federico Gambarini/Global Look Press

Alors que la Coupe du Monde est déjà derrière nous, ses effets sur l’industrie du tourisme en Russie pourrait se faire ressentir encore longtemps. C’est en effet ce qu’a annoncé Maïa Lomitze, directrice exécutive de l’Association des tour-opérateurs de Russie (ATOR), constatant l’engouement des supporters français pour le pays.

« Nous prévoyons qu’en 2019 les flux touristiques augmenteront de 20%, suite à la Coupe du Monde nous pouvons dire que c’est un pronostic prudent. Nombre de nos invités, surtout ceux venant de pays proches de la Russie, souhaiteraient revenir en Russie. La France nous a notamment réjouis, un sondage y ayant été mené. Il a montré que 87% des invités qui se sont rendus en Russie, aimeraient venir à nouveau », a-t-elle déclaré, citée par l’agence de presse TASS, notant par ailleurs qu’un assouplissement des régimes de visa permettrait de faciliter la concrétisation des désirs de ces voyageurs.

Lire aussi : FAQ: en Russie, régime sans visa jusque fin 2018 pour les détenteurs d’un FAN ID

Or, le jour de la finale du Mondial, Vladimir Poutine en personne a déclaré que les supporters en possession d’un FAN ID, laissez-passer personnel obtenu à l’achat de billets de match, pourraient se rendre en Russie sans visa jusqu’à la fin de cette année. Une prolongation certainement appréciée par les acteurs du secteur touristique, au vu des résultats affichés lors de ce mois de compétition.

En effet, durant le tournoi, selon l’agence fédérale du tourisme Rostourizm, quelque 2,9 millions d’étrangers ont franchi les frontières du territoire national pour se rendre dans l’une des onze villes hôtes de l’événement. Ainsi, si Saint-Pétersbourg a connu une hausse de fréquentation de « seulement » 20% par rapport à l’année dernière, Saransk a vu la sienne être multipliée par 235 ! Pour Kaliningrad et Ekaterinbourg les flux touristiques étrangers ont été décuplés, tandis que Volgograd a accueilli 15 fois plus d’étrangers.

Découvrez dans cet autre article comment la population russe a financièrement tiré parti du Mondial.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies