Les relations commerciales entre la France et Moscou retrouvent leur niveau d’avant-crise

Vladimir Sergeev/Sputnik

Les échanges commerciaux entre les entreprises françaises et moscovites ont retrouvé leur niveau d’avant-crise, s’est félicité ce mercredi Sergueï Sobianine, maire de la capitale russe, au cours d’une rencontre avec le Conseil économique de la Chambre de commerce et d’industrie France-Russie (CCIFR). Il a en effet annoncé qu’au terme de l’année 2016 les transactions commerciales entre Moscou et l’Hexagone avaient crû de 40%, et que, selon les estimations, elles avaient connu une hausse de 10% en 2017.

« Nous rattrapons la chute, qui est survenue au cours des années précédentes, et atteignons des chiffres comparables à ceux d’avant-crise », a-t-il souligné, avant de remercier la CCIFR pour son implication dans le renforcement du partenariat entre les deux nations.

Lire aussi : Russie: les échanges commerciaux avec la Belgique et le Luxembourg en nette progression

Et d’ajouter qu’il comptait encore sur un essor ultérieur des relations avec le milieu des affaires français. Il a ainsi notamment précisé que se développait activement la collaboration dans les domaines de la pharmaceutique et du commerce. En outre, Sobianine a rappelé qu’un accord a récemment été signé avec le constructeur automobile français Renault, permettant à ce dernier de conserver ses avantages en matière d’imposition en échange d’investissements dans la production et de la création d’emplois en Russie.

Au cours de cette rencontre, Emmanuel Quidet, président de la CCIFR, a tenu à rappeler que la France est l’un des principaux investisseurs dans l’économie russe et que la Russie représente un marché de choix pour les entreprises françaises.

Saviez-vous que Moscou a récemment été désignée 6ème ville européenne du futur et 5ème agglomération d’Europe la plus propice aux affaires ? Des classements à découvrir ici même !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies