L’usine Yamal LNG lance son exportation de condensat de gaz naturel

Désirant diversifier son offre, l’usine de gaz naturel liquéfié Yamal LNG, située dans le Nord du district autonome de Iamalo-Nénétsie et dont est actionnaire le français Total, a commencé l’exportation de condensat de gaz naturel, un produit à fort potentiel.

La première cargaison de condensat de gaz naturel extrait au sein de l’usine Yamal LNG, dans l’Arctique russe, a quitté le port voisin de Sabetta, a confirmé le représentant de la compagnie. D’après ses dires, le volume total de la livraison s’élève à 18 000 tonnes, informe l’agence de presse TASS.

Cette diversification des exportations s’inscrit dans la stratégie de Yamal LNG, qui suit un rythme d’exportation soutenu pour le secteur. En effet, alors que la production de gaz naturel liquéfié n’y a été lancée que début décembre, 8 cargos (3 en décembre et 5 janvier, soit 530 000 tonnes) ont d’ores et déjà quitté le Nord-Est de la péninsule de Yamal.

Lire aussi : Un second méthanier chargé de GNL produit en Russie serait en route pour les USA

À titre de comparaison, les dernières usines inaugurées en Australie ou aux États-Unis n’ont effectué qu’une ou deux livraisons au cours des deux premiers mois de leur activité, et ce n’est qu’au bout du troisième, voire quatrième, qu’elles ont atteint leur pleine capacité, notent les spécialistes du site Tekhnoblog.

Les principaux clients de ce site de production sont actuellement les Pays-Bas, le Royaume-Uni, Singapour et la France. Pour rappel, cet important projet au Nord de la Russie est d’ailleurs le fruit de la coopération de différents actionnaires, dont fait partie le géant pétrolier français Total, qui détient 20% des parts de l’entreprise, aux côtés de Novatek (50,1%), de la compagnie pétrolière chinoise CNPC (20% également), et du Fonds chinois de la Route de la soie (9,9%).

Lire aussi : Comment Gazprom est devenu la plus grande compagnie énergétique mondiale

Pour information, le condensat de gaz naturel est un mélange volatil, instable et inflammable d’hydrocarbures liquides, obtenu durant l’extraction de gaz naturel. Il peut servir à produire du combustible, notamment de l’essence de haute qualité. Dans le monde, ce produit représente un marché en plein essor, l’un des plus dynamiques de l’industrie gazière et pétrolière, tant pour l’exportation que pour l’usage national des pays producteurs.

Pour de plus amples informations concernant cet ambitieux projet, retrouvez l’une de nos différentes publications à son sujet.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies