McDonald’s en Russie : sept choses que vous ignoriez

Reuters
En septembre 2015, McDonald's ouvrira des restaurants en Sibérie. Dans le cadre de ce premier grand projet de franchise, l’enseigne ouvrira jusqu’à 20 établissements de restauration rapide dans les régions de Kemerovo, Novossibirsk et Tomsk, ainsi que dans le kraï de l'Altaï. Les investissements en vue de leur lancement s’élèveront à près de 3 milliards de roubles (environ 38 millions d'euros). Nous avons réuni sept faits intéressants jalonnant l’activité de l’enseigne en Russie.

1. Une file d’attente géante

Le premier McDonald's de Russie a ouvert à Moscou sur la place Pouchkine le 31 janvier 1990. Ce jour-là, une file d’attente de plusieurs kilomètres s’est formée devant les caisses, les curieux attendaient 2 à 3 heures pour y déguster les frites. Selon les statistiques du groupe, 30 000 personnes se sont rendues au McDonald's au cours de sa première journée d’activité. Aucun autre restaurant n’a jamais servi autant de clients en un jour.

2. Le plus grand restaurant d’Europe

Le McDonald's de la place Pouchkine reste à ce jour le plus grand restaurant de l’enseigne de fast food en Europe – sa superficie est supérieure à 2 500 m2. Au total, la Russie compte 517 restaurants McDonald's, dont 73 ont ouvert en 2014. Le restaurant McDonald's situé le plus au Nord en Russie se trouve à Mourmansk. Le plus oriental est à Novossibirsk.

3. Fabriqué en Russie

« 85% de tout ce que McDonald's vend provient des fournisseurs russes », raconte Khamzat Khasboulatov, président de l’enseigne en Russie et dans les pays d’Europe de l’Est, dans un entretien avec le quotidien Kommersant. Il précise que c’est pour la Russie que le groupe a pour la première fois créé son propre réseau de production, qui fournit les restaurants en matières premières. Les entreprises qui le composent sont chargées de la transformation de la viande, des pommes de terre, des produits laitiers et des légumes et de la cuisson du pain. « Le lancement dans les régions a été pensé en profondeur, car il est important pour nous que ces entreprises soient pourvues du point de vue logistique », explique-t-il. Le besoin de trouver des fournisseurs locaux est l’une des raisons pour lesquelles McDonald's n’est arrivé en Sibérie qu’en 2015.

4. Fast food à la russe 

Dans chaque pays, la carte de McDonald's propose régulièrement un plat à base d'ingrédients traditionnels locaux. En 2010, à l’occasion de son 20e anniversaire en Russie, McDonald's a organisé les Semaines russes. La carte proposait un Beef à la russe servi sur un pain de seigle et un pirojok (chausson) aux champignons et aux oignons.

Un spot publicitaire des semaines russes avec un tsar au McDo a été publié sur You Tube.

5. McDonald's et la Crimée

Après le rattachement de la Crimée à la Russie en avril 2014, la chaîne ukrainienne de McDonald's a quitté la péninsule. « Comme les autres multinationales, McDonald's évalue actuellement les conséquences potentielles de la situation en Crimée dans le domaine des affaires et de la réglementation. Compte tenu de l’interruption des services financiers et bancaires nécessaires, nous n’avons pas d’autre choix », explique Heidi Barker, représentante du groupe américain McDonald's, citée par RIA Novosti. À ce jour, les restaurants de Yalta, Sébastopol et Simferopol affichent toujours porte close.

6. Victime des sanctions

En août 2014, le Service fédéral russe de protection des droits des consommateurs (Rospotrebnadzor) a lancé des contrôles massifs de l’enseigne McDonald's dans toute la Russie, qui ont conduit à une fermeture temporaire de 10 établissements de la chaîne, dont le premier McDonald's de la place Pouchkine, qui a fermé ses portes pendant trois mois. Selon la version officielle, les contrôles, qui ont coïncidé avec les sanctions mutuelles entre Moscou et Washington, ont été lancés suite à des plaintes de consommateurs pour conditions insalubres. Au final, la carte de McDonald's a perdu la salade Ceasar et la salade de légumes, dans lesquelles on aurait détecté la bactérie E. coli.

Les internautes russes ont vivement réagi à la fermeture des trois restaurants McDonald's à Moscou.

7. Un quart de siècle en Russie

En janvier 2015, McDonald's a fêté son 25e anniversaire en Russie. À cette occasion, le restaurant a organisé l’action « 25 ans ensemble ! » et a proposé à ses clients de partager leurs histoires personnelles liées à McDonald's sur les réseaux sociaux. Les internautes racontent avoir manqué un examen à cause de l’attente au McDo dans les années 90, y avoir rencontré leurs futurs époux et même avoir emporté de la vaisselle jetable chez eux pour l’utiliser à la maison, car à l’époque soviétique, on n’en fabriquait pas.

« Le 14 février 1990, enceinte de mon fils, je me suis rendue pour la première fois dans votre restaurant avec mon époux. Nous avons célébré la Saint-Valentin chez vous ! C’était une histoire tellement romantique ! », raconte la Moscovite Marina Palta. 

« Je me souviens d’un voyage à Moscou avec mon père en 1990, nous nous promenions et avons vu une grande file d’attente devant le premier McDonald's ! Je me souviens du goût inhabituel du Big Mac... J’ai gardé la carte et un verre... », écrit Dmitri Gapechine.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.