Sept bâtiments d’avant-garde uniques de Moscou

À Moscou, les joyaux architecturaux sont souvent cachés des regards, coincés entre des blocs d'appartements insipides et des immeubles industriels repoussants. Pour apprécier la beauté et la bizarrerie de l'architecture de Moscou, découvrez ces bâtiments emblématiques de la période soviétique.

1. Maison de la Culture de l’Usine Kaoutchouk

Le constructivisme soviétique des années 1920 et 1930 a donné à Moscou quelques bâtiments impressionnants, comme celui-ci situé au 64, rue Pliouchtchikha. Terminée en 1929, la Maison de la culture de l'usine de produits chimiques Kaoutchouk a été conçue pour ressembler à un modèle de composé chimique, avec une forme cylindrique pour le hall d'entrée, et un quart de cylindre pour le hall principal et les ailes latérales rectangulaires.

Cependant, la technologie était en retard sur l'innovation architecturale, et toutes les idées du génie architectural constructiviste Konstantin Melnikov n’ont pas pu être réalisées. Il avait à l'origine conçu un moyen de déplacer les murs pour aider à augmenter la taille de la salle principale, mais les erreurs dans les premiers stades de la construction rendent une telle opération impossible.

2. Club des travailleurs Roussakov

Un autre exemple du constructivisme de Melnikov a l'apparence d'une énorme roue avec trois dents. Construit dans le quartier de Sokolniki comme un club pour les travailleurs d'un parc de tramway situé à proximité, il a été nommé en l'honneur du révolutionnaire bolchevik Ivan Roussakov. Les « dents » suspendues au-dessus du sol accueillent des balcons dans le hall principal. Situé au 6 rue Stromianka, l'édifice du club a été récemment restauré et abrite désormais le théâtre Viktiouk romain.

3. Immeuble entrelacé

Si l'idée de cet immeuble expérimental de six étages au 25, avenue de Léningrad avait été réalisée à grande échelle, les quartiers de Moscou seraient beaucoup plus intéressants. Mais l’Ajourny Dom, « maison entrelacée », conçu comme un bâtiment résidentiel typique pour les citoyens soviétiques et achevé en 1941, juste quand l'Union soviétique est entrée dans la Seconde Guerre mondiale, n'est resté qu'une expérience.

La caractéristique principale, ce sont les portes décoratives du bâtiment conçues par Vladimir Favorsky et comportant des références au style Renaissance. Cependant, ils ont également une utilisation pratique afin de dissimuler des éléments moins attrayants du cadre du bâtiment.

4. Mille-pattes

L'ancien bâtiment du Centre coopératif des consommateurs du 39, rue Miasnitskaïa remonte aux années 1930 et est la seule structure existante de l'ex-URSS conçue par le célèbre architecte français Le Corbusier. Parmi les moscovites, le bâtiment est connu sous le surnom Sorokonojka (mille-pattes), car ses supports ressemblent aux jambes d'un mille-pattes.

En 1928, Le Corbusier a remporté le concours international d'architecture pour concevoir le bâtiment qui serait le siège des syndicats de l'URSS. La conception a été achevée un an plus tard, mais le bâtiment n'a été terminé qu'en 1936 en raison de la pénurie de matériaux de construction.

Bien qu'il soit plutôt standard selon les critères actuels, dans les années 1930, le bâtiment sur « jambes » et avec un mur fabriqué exclusivement en verre était très innovant. Au cours des dernières décennies, d’autres bâtiments « mille-pattes » ont été érigés à Moscou, dont les plus connus se trouvent à proximité de la station de métro VDNKh et sur la rue Begovaya.

5. Immeuble-navire

Surnommé Dom Korabl (« Maison navire »), ou Titanic, cette énorme structure située au 2, rue Bolshaïa Toulskaïa est probablement l'un des plus grands immeubles d'appartements de Moscou datant de l'époque soviétique. Achevé en 1980, le vaste immeuble gris de 14 étages et 980 appartements s'étend sur 400 mètres le long de la rue; il est à la fois impressionnant, laid et intimidant.

Le bâtiment, qu’il a fallu une décennie pour terminer, se distingue parmi les structures beaucoup plus petites à proximité, ressemblant à un bateau de croisière naviguant dans l'océan, d'où son surnom. La rumeur affirme que le bâtiment, conçu par des architectes de centrales nucléaires, aurait été conçu pour résister à une explosion de bombe atomique. Selon une autre rumeur, il existe des salles inutilisées qui ont des fenêtres mais ne sont pas accessibles.

6. Immeuble plat

Depuis certains angles, ce bâtiment résidentiel en forme de biseau de 1910 situé au 36, Presnenski Val semble plat, comme s'il ne s'agissait que de la façade. Cette illusion d'optique a été causée par le plan originel de forme étrange qui a incité l'architecte du bâtiment à créer des murs avec un angle très aigu. Par ailleurs, le bâtiment suivant, au 38 Presnenski Val, a une forme similaire.

7. Garage Gosplan

Konstantin Melnikov ne méprisait pas les structures purement utilitaires, comme les garages. Son projet le plus connu est le Garage de bus Bakhmetievski, qui a donné son nom au Centre d’art contemporain Garage, situé dans le bâtiment jusqu'en 2011.

Cet ancien garage de l'agence de planification soviétique, Gosplan, situé au 63, rue Aviamotornaïa, est remarquable par son design d'avant-garde qui était autrefois impensable pour un bâtiment industriel – notamment avec une énorme fenêtre ronde. À l'heure actuelle, le bâtiment s'inscrit dans une zone industrielle insipide qui abrite une société d'électricité.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer