Top-7 des gangsters russes au cinéma

Antoine Fuqua/Columbia Pictures Corporation, 2014
Si vous aimez les stéréotypes, vous allez adorer cette liste. Impitoyables, sans émotions, assoiffés de sang, musclés, etc… Ils y sont tous !

Nikolaï Loujine de Les Promesses de l’ombre (2007)

Nikolaï est un « nettoyeur » pour la mafia russe à Londres qui supprime les preuves et les cadavres des scènes de crime. Il conduit son patron à travers la ville. Ambitieux et sage, il a le vent en poupe et a toutes les chances de devenir lui-même une autorité criminelle, en prenant le dessus sur ses copains truands. Nikolaï n'est pourtant pas ce que ces derniers pensent qu'il est…

Viggo Mortensen a pris le rôle très au sérieux. Il s’est rendu en Russie, a rencontré d’anciens criminels, a passé de nombreuses journées à étudier les traditions, les tatouages ​​et la manière de parler de la mafia. Ses efforts n’ont pas été vains : sa performance lui a valu une nomination aux Oscars.

QUIZ : Quel personnage russe de Hollywood êtes-vous?

Teddy d’Equalizer (2014)

Nikolaï Itchenko, connu sous le nom de « Teddy », est un tueur à gages russe. Il a aussi des tendances psychopathiques. Ce n'est pas la première fois que Marton Csokas, un Néo-Zélandais aux racines hongroises, incarne un Russe – vous souvenez-vous de Yorgi de XXX? Teddy n’est certainement pas la personne qu’on a envie de rencontrer dans une ruelle sombre…

Terek Murad de Le Chacal (1997)

Après l'assassinat de son frère, le chef de la mafia, Terek Murad, cherche désespérément à se venger. Il ne recule devant rien et propose à un assassin connu sous le nom de « Le Chacal » 70 millions de dollars pour éliminer un VIP américain.

Viggo Tarasov de John Wick (2014)

Tarasov n’est pas simplement un bandit téméraire avec un don pour tuer des gens, il est aussi incroyablement intelligent. Cependant, les manières idiotes de son fils lui causent des problèmes avec l’assassin professionnel John Wick et l’enfer commence après que ce dernier mobilise son énorme armée d’hommes de mains.

Teddy KGB de Les Joueurs (1998)

Teddy KGB est un puissant patron entouré d’une petite armée de sbires, mais il est difficile de le prendre au sérieux, car la tentative de John Malkovich d’imiter un accent russe est à se tordre de rire.

Lire aussi : Les stars d’Hollywood qui nous ont tous surpris en parlant russe

Viktor Rostavili de Double détente (1988)

Le chef de la mafia soviétique Viktor Rostavilli est un tueur impitoyable qui se fiche de l'honneur et de la morale. Sa bravoure ne peut pas être remise en cause, car il fait face plus d'une fois à une véritable armoire à glace, Ivan Danko (Arnold Schwarzenegger).

Boris le hachoir de Tu braques ou tu raques (2000)

Boris le hachoir ou Boris pare-balle est certainement le gangster russe numéro un au cinéma. Après avoir quitté le KGB, il a plongé tête la première dans le monde criminel de Londres, principalement en vendant des armes à feu.

L'acteur croate Rade Serbedzija a incarné le rôle à la perfection, à tel point qu'un groupe australien de deathcore et un fossile de pliosaure récemment découvert portent le nom du personnage.

Dans cette autre publication, nous parlons de dix gentils Russes issus de blockbusters d’Hollywood

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies