Salon du Livre de Paris: qu’attendre du stand russe en cette année 2019?

flickr.com/photos/livreparis
Alors que du 14 au 18 mars la capitale française accueillera, au Pavillon 1 de la Porte de Versailles, son annuel Salon du Livre, nous vous proposons aujourd’hui un aperçu du riche programme imaginé par le stand russe.

Après en avoir été l’invitée d’honneur l’an dernier, la Russie revient au salon Livre Paris pour une édition 2019 tout aussi prometteuse. Désireuse de combler les amateurs de littérature et de culture, c’est un programme chargé en rencontres, discussions, projections de films et autres animations qu’elle a en cette occasion élaboré pour son stand J 132, mais également pour d’autres sites partenaires de l’événement, tels que l’INALCO, le Centre culturel Soljenitsyne ou encore le Centre spirituel et culturel russe orthodoxe. En voici les moments forts.

Après une rencontre avec les écrivains Evgueni Vodolazkine et Vladimir Sorokine à la Sorbonne et à l’INALCO, le pavillon russe du Salon sera inauguré le 14 mars sur la présentation de l’album-photo La Russie à travers les siècles, réalisé par Sergueï Iastrjembski.

La journée suivante débutera par la projection du film documentaire de Maria Razdorskaïa Un lit vogue vers la Russie (V. Nabokov). Se tiendront ensuite diverses présentations d’ouvrages consacrés à la guerre civile russe, à l’underground culturel moscovite des années 70-80 et à l’histoire des moyens de transport en Russie. Seront également organisées des discussions s’articulant autour de thèmes variés : l’évolution des enfants entre l’URSS et aujourd’hui, la place de la littérature dans notre société technologique ou encore l’écriture du cours de l’histoire en Russie.

>>> À l’affiche en mars 2019: les événements culturels à ne surtout pas manquer

Le 16 mars, le public aura le loisir de visionner le documentaire Terminus Vladivostok de Laurent Canches, avant d’assister à plusieurs discussions se penchant sur des thèmes allant de l’image de la femme dans le roman russe contemporain aux subtilités de la traduction littéraire du russe vers le français, en passant par l’œuvre de Daniel Granine, qui aurait fêté son centenaire cette année. Une multitude d’ouvrages se dévoileront également en cette troisième journée d’événements.

Au programme du lendemain figure tout d’abord la projection du film documentaire Tchistopol retraçant la vie des écrivains soviétiques évacués pendant la guerre. Cette journée sera par ailleurs propice aux découvertes littéraires, avec la présentation des nouvelles publications d’Andreï Alexandrov (Nastia), de Sacha Filipenko (Croix rouges), et de Léonid Youzefovitch (Le Baron Ungern, Khan des Steppes).

Pour clôturer cette édition 2019, le 18 mars le stand russe accueillera des rencontres individuelles avec les éditeurs et les traducteurs des auteurs participants. Les visiteurs pourront ensuite gagner la grande scène Europe, l’INALCO ainsi que Sciences Po afin de faire connaissance avec les écrivains Tatiana Moskvina, Léonid Youzefovitch et Vladimir Sorokine.

Dans cet autre article, nous vous présentons sept romans russes contemporains à vous procurer à tout prix. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies