Ces amazones sorties de la mythologie russe

Viktor Vasnetsov; Sergey Solomko; RB
Le folklore slave regorge de contes sur les anciens guerriers puissants connus sous le nom de bogatyrs, mais les hommes n’étaient pas les seuls à pouvoir accomplir des actes héroïques. Les guerrières mythologiques, des Valkyries slaves, n'avaient pas peur de faire face à l'ennemi avec une épée en plein champ de bataille, et même de mener des armées au combat.

Maria Morevna

Dans les contes slaves, Maria Morevna était connue sous le nom de « guerrière de la steppe » et de « magnifique reine ». Selon une version, elle était la fille du Roi de la mer.

Cette Wonder Woman slave a combattu sur un pied d’égalité avec les hommes sur le champ de bataille. De plus, Maria était un chef de guerre parfait. Elle a mené les troupes dans la bataille contre les ennemis envahissant la patrie, et réussi à les écraser sans perdre un seul guerrier.

Maria Morevna possédait non seulement de solides compétences de combat, mais aussi des pouvoirs surnaturels et magiques. Grâce à eux, elle réussit à capturer l'un des principaux « méchants » du folklore Slave (en particulier des contes folkloriques) – Kochtcheï l’immortel. Seigneur noir et puissant sorcier, il a été jeté par Maria dans une cellule, où il a croupi pendant 10 ans attaché par 12 chaînes.

Lire aussi : Le bogatyr, ce super-héros des anciens contes slaves

Vassilissa Mikoulichna

Elle était la fille aînée du Bogatyr Mikoula Selianinoviych, l'un des personnages les plus importants du folklore slave. Laboureur qui travaille dur, Mikoula incarne la force redoutable de la paysannerie.

Vassilissa maîtrisait l’épée et l’arc, mais elle avait aussi un esprit vif. Toutes ces qualités lui servaient beaucoup, surtout quand elle est entrée en conflit avec le prince Vladimir de Kiev.

Après la querelle, Vladimir mit le mari de Vassilissa, Stavr, en prison. Pour le sauver, elle se déguisa en émissaire de la Horde d'or et apparut à Kiev. Le Prince soupçonnait que l'envoyé mongol était une femme déguisée en homme, et a ordonné qu’il passe une série de tests.

Lire aussi : Les plus effrayants personnages des contes populaires slaves

Vassilissa réussit à vaincre les meilleurs combattants au combat au corps à corps, surpassa les archers exceptionnels du Prince, et battit Vladimir lui-même aux échecs. Le souverain de Kiev désespéré était contraint d’accepter toute demande de l'« envoyé ». Vassilissa lui a demandé de libérer Stavr, et ils ont tous deux quitté la ville pour rentrer chez eux.

Nastassia Mikoulichna

La fille cadette de Mikoula Selianinovitch, Nastassia Mikoulichna, devint l'épouse du célèbre Bogatyr Dobrynia, le tueur de dragons.

Leur rencontre ne peut pas être qualifiée de typique. Après avoir tué le dragon à trois têtes Zmeï Gorynytch, Dobrynia rencontra un bogatyr qui était en fait Nastassia. Dobrynia ne se rendit pas compte que c'était une femme debout devant lui et l'attaqua. Elle sentit à peine ses coups puissants, le captura et le mit dans un sac.

Lire aussi : Lady Death et Terreur invisible: ces femmes tireurs d’élite

Alors Nastassia eut une idée. Elle décida de regarder de plus près son rival : s'il était jeun, il deviendrait son prisonnier, s'il était vieux, elle lui couperait la tête, s'il était bon, elle l'épouserait. Heureusement pour lui, il avait bon cœur, et ils se sont mariés.

Nastassia Korolevitchna

Fille d’un roi lituanien, Nastassia Korolevitchna combattait à pied et à cheval et ne cédait en rien aux hommes. Mais le sort de cette femme guerrière s'est avéré être tragique.

Un jour, le bogatyr slave Dounaï Ivanovitch affronta un guerrier inconnu sur le champ de bataille. Avant de porter le coup final, il a réalisé que son ennemi vaincu était une belle femme.

Dounaï décida de l'épouser et l'emmena à Kiev. Au festin de noces, il se vantait de son courage, et Nastassia de ses talents de tir à l'arc. Pendant une épreuve, elle a tiré trois fois à travers une bague en argent posée sur la tête de Dounaï.

Lire aussi : Cinq espionnes soviétiques de légende

Outragé, Dounaï lui a ordonné de prendre sa place. Il a essayé de tirer sur l'anneau placé sur la tête de Nastassia, mais a échoué et l'a tuée. Ensuite, le bogatyr a réalisé que sa femme était enceinte.

Désespéré, Dounaï s'est suicidé, et son sang, selon la croyance slave, donna naissance au Danube (Dounaï dans les langues slaves).

L’histoire russe compte nombre de preux chevaliers célèbres, mais les femmes russes surent également se montrer fortes.

Au même titre que les hommes, certaines représentantes de la gente féminine russes ont su faire preuve d’un courage exceptionnel sur les champs de bataille. Pour découvrir leurs portraits, veuillez suivre ce lien.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.