Douze mots russes sonnant français mais ayant une signification parfaitement différente

Alexander Kislov
Dans la langue russe, les termes d’origine française, ou semblant l’être, sont légion, et cela s’explique en partie par le fait qu’autrefois l’aristocratie locale s’efforçait de parler cette langue. De nos jours, certains mots ont subsisté, mais ont vu leur signification quelque peu dériver, jusqu’à en devenir radicalement différente. Petit tour d’horizon de ces faux-amis lexicaux.

1. Famille - фамилия

En Russie, le terme « фамилия » (familiya) ne décrit pas votre cercle familial. En effet, il désigne votre « nom de famille » ! C’est une erreur récurrente chez les débutants, mais une fois qu’on a retenu cette simple règle, on s’y habitue et lorsque l’on a à remplir un formulaire, on ne s’embête plus à lister toutes les personnes partageant notre sang dans la petit case « фамилия ».

2. Lunatique - лунатик

Il est généralement déplaisant d’être qualifié de « lunatique » en français, personne n’aimant être considéré comme une personne à l’humeur trop changeante. Néanmoins, en russe, « лунатик » (lounatik) est un terme médical inoffensif désignant simplement un « somnambule ». Il peut dans certains cas être utilisé comme une insulte, mais c’est extrêmement rare.

Lire aussi : Huit erreurs communes que fait la majorité des apprenants en langue russe

3. Magazine - магазин

Voici un mot qui rend confus de nombreux apprenants de la langue russe. « Магазин » se traduit comme « magasin ». Cela peut sembler naturel, néanmoins il est aisé de s’emmêler les pinceaux lorsque l’on combine ce petit piège avec d’autres y étant liés. En effet, « magazine » se dit « журнал » (journal), tandis que « journal » se dit « газета » (gazeta). Perturbant, n’est-ce pas ?

4. Physique - физик

Ces deux mots vous semblent identiques ? Eh bien ils diffèrent pourtant dans leur signification, « физик » (fizik) n’étant autre qu’un physicien.

5. Résumé - резюме

Vous êtes à la recherche d’un job en Russie et votre potentiel futur employeur vous demande de lui faire parvenir un « резюме » (rezioumé) ? Ne faites surtout pas l’erreur de lui envoyer le résumé du dernier livre que vous avez lu ! En russe, cela désigne en réalité le CV, mais au final, n’est-ce pas là le résumé de votre vie ?

Lire aussi : Trois chocs culturels que vivent les étudiants étrangers en Russie

6. Jalousie - жалюзи

Voici un emprunt linguistique à l’histoire intéressante. Si l’on pourrait penser que le terme russe « жалюзи » signifie purement et simplement « jalousie », il n’en est rien. Il est la traduction du français « store ». Il aurait été influencé par la culture orientale, où les hommes cachaient leurs femmes des regards étrangers, et les stores étaient à cet effet une installation idéale puisque, tout en laissant passer la lumière, ils dissimulaient la beauté de leur chère et tendre aux yeux des passants dans la rue. Ce sens existe également en français, mais avouez que ce n’est pas le premier auquel on pense lorsque l’on évoque la « jalousie ».

7. Côtelette - котлета

Imaginez : vous êtes dans un restaurant russe, vous parcourez le menu avec attention (et une faim de loup), et vous apercevez soudainement le terme « котлета » (kotleta). Vous commandez donc sans plus tarder ce plat en vous préparant à recevoir une imposante côtelette de bœuf. Vous serez cependant rapidement déçu de voir arriver un tout autre met : une croquette de farce à la viande ou volaille enrobée de panure puis frite. Il s’agit ici d’un incontournable de la gastronomie locale, et les « пожарские котлеты » (pojarskié kotlety) au poulet figurent sur la carte de la quasi-totalité des établissements culinaires russes.

Lire aussi : Cinq mots russes dont les autres langues ont besoin

8. Pigeon - пижон

Un ami russe vous parle depuis 20 minutes d’un « пижон » (pijon) qui l’exaspère au travail, de par son allure et son comportement ; et bien évidemment, vous avez l’impression qu’il est tombé sur la tête ! Nous vous comprenons parfaitement, néanmoins, sachez que ce terme en russe ne désigne en rien ces fameux volatiles omniprésents dans nos villes. Il s’agit en réalité d’un jeune homme superficiel, accordant une importance excessive à son allure. Cela pourrait se traduire en français par « gandin ».

9. Vinaigrette - винегрет

Si vous souhaitez voyager en Russie dans le but de découvrir la cuisine locale, vous tomberez immanquablement sur la célèbre « винегрет ». Malgré le fait qu’il soit l’homophone parfait du français « vinaigrette », il n’est pas ici question de cette sauce dont on a tous l’habitude. En fait, c’est le nom d’une incontournable salade composée de betterave, pomme de terre, chou, oignon, carotte, petit pois et concombre.

10. Champignon - шампиньон

Décidément, la gastronomie est une véritable embuche pour les personnes ayant décidé de se lancer dans l’apprentissage de la langue russe. S’il serait tentant de penser que le terme « шампиньон » (champinion) désigne n’importe quel « champignon », en réalité il n’inclut que les agarics, plus communément appelés « champignons de Paris ». Cela s’explique peut-être par le fait que la cueillette aux champignons est encore aujourd’hui une véritable tradition en Russie, et que la population a par conséquent toujours quelques facilités pour différencier les différents représentants de cet ordre du vivant.

Lire aussi : Ces mots russes impossibles à traduire en français

11. Pommade - помада

Votre petite-amie russe vous demande si elle a bien appliqué sa « помада » (pomada) et vous ne savez pas où regarder ? Rien de plus simple, elle ne fait pas allusion à une énigmatique pommade mais à son « rouge à lèvres » ! Officiellement, la signification de ce terme se rapproche de son homophone français, mais officieusement, il désigne dans la plupart des cas ce produit cosmétique précis.

12. Fourchette - фуршет

Vos collègues de travail vous convient aimablement à prendre part à une « фуршет » (fourchet), et vous êtes dans l’embarras, ne sachant pas de quelle pratique étrange il en retourne ? Rien à craindre cependant, puisqu’il s’agit en réalité ni plus ni moins que d’un buffet.

Si vous souhaitez savoir pourquoi tant de mots français se retrouvent dans la langue russe, découvrez notre article à ce sujet !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies