En images: les plus beaux canyons de Russie

Legion Media
Où photographier des paysages martiens et prendre des «bains de jouvence»? Naturels ou artificiels, ces paysages valent la peine d'être vus au moins une fois dans votre vie.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

1. Canyon de Soulak, Daghestan

L'un des plus grands canyons du monde est situé au Daghestan, dans la vallée du fleuve Soulak. Il s'étend sur 53 kilomètres et sa profondeur dépasse 1 900 mètres. D’une telle hauteur, le fleuve ressemble à un petit ruisseau, bien qu'il s'agisse en fait de l'un des cours d’eau les plus turbulents de la région. Le canyon de Soulak est l'une des attractions touristiques préférées de cette république de montagne. Il est beau à tout moment de l'année, mais surtout en été et en automne. Non loin de la plateforme d'observation se trouve la centrale hydroélectrique de Tchirkeï - la plus puissante du Caucase du Nord, qui peut être visitée avec un guide. Et il est possible de parcourir son réservoir en bateau.

2. Canyon de marbre, Carélie

Le canyon artificiel de Rouskeala, près de la ville de Sortavala, est le résultat de nombreuses années d'extraction du marbre. La cathédrale Saint-Isaac et le château Mikhaïlovski à Saint-Pétersbourg notamment sont réalisés en magnifique marbre de Carélie (nord de la Russie). L'extraction de la pierre a été effectuée à Rouskeala jusqu'au début du XXe siècle, puis les mines ont été inondées. Aujourd'hui, le Parc de montagne Rouskeala fonctionne sur ce site : les visiteurs peuvent faire une promenade en bateau dans les eaux turquoises du canyon, faire de la tyrolienne, ou descendre au fond avec du matériel de plongée.

>>> En images: ces lacs colorés de Russie, œuvres de Mère Nature

3. Grand canyon, Crimée

Au centre de ce canyon de la région de Bakhtchissaraï, en Crimée, se trouve un bain de jouvence - un petit lac dont les eaux sont saturées d'argent. La légende dit que nager dans ce lac rajeunit. Quoi qu'il en soit, il y a d’autres choses à voir dans le Grand canyon : la cascade Tissovy qui coule entre d'énormes pierres, le lac Bleu, dans lequel la température de l'eau est d'environ 10 degrés toute l'année, le Gué des pommes, lieu d'une puissante source de montagne. Les amateurs de longues randonnées à pied seront certainement ravis ici.

4. Canyon de Kok-Assan, Crimée

Le Petit canyon de Crimée, également connu sous le nom de Kok-Assan (« clairière bleue »), est une autre gorge remarquable de la péninsule. Il est situé dans la région de Belogorsk, non loin de la station balnéaire de Morskoïé. Le canyon tire son nom de la présence d'argile bleue dans le sol, qui, dans certaines conditions d'éclairage, se reflète dans l'eau et colore l'air d'une brume bleuâtre. On y trouve aussi une incroyable cascade : imaginez que l'eau coule en zigzag d'une hauteur de 20 mètres ! Comme dans le Grand canyon, Kok-Assan dispose également de « bains de jouvence » avec de l'eau glacée.

5. Canyon dangereux, Kamtchatka

Le Kamtchatka, dans l’Extrême-Orient russe, est une région incroyablement pittoresque, célèbre pour ses volcans et ses geysers. Le canyon avec une cascade au nom révélateur de Dangereux (Opasny) est situé dans la région du cratère du volcan Moutnovski, à 60 kilomètres de la capitale de la région, Petropavlovsk-Kamtchatski. Il est effectivement dangereux de s'y promener : les parois abruptes peuvent s'effondrer à tout moment, et il vaut mieux contempler le panorama à distance. L'eau ici n'est pas propice à la vie : elle est saturée d'acides sulfuriques et de substances nocives. Mais le paysage est fantastique !

>>> En images: les magnifiques Falaises blanches des Kouriles, en Extrême-Orient russe

6. Canyons du plateau de Poutorana, Taïmyr

Le plateau de Poutorana est l'un des endroits les plus inaccessibles et les plus beaux de Russie. C'est une réserve de Sibérie (la ville la plus proche est Norilsk), littéralement entrelacée de cascades puissantes et des canyons majestueux. Et autour - pas âme qui vive. Vous ne verrez qu'occasionnellement un mouflon curieux ou un renard. À propos, le centre géographique de la Russie est situé ici, il traverse le lac Vivi.

7. Montagnes colorées, Altaï

De vrais paysages martiens s’offrent dans la vallée de la rivière Kyzyl-Tchin (« gorge rouge ») dans l'Altaï, non loin de la célèbre route Tchouïski. Les roches de ces endroits contiennent de nombreuses couches de métaux et de minéraux : fer, manganèse, chrome, quartz, calcédoine, et leur combinaison donne aux canyons des couleurs irréelles. Vous pouvez désormais visiter Mars sans quitter notre planète !

Qu’est-ce de vivre dans le plus grand pays du monde ? Trouvez la réponse dans cette publication.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies