En images: les magnifiques Falaises blanches des Kouriles, en Extrême-Orient russe

Iouri Smitiouk/TASS
Le temps a transformé la lave d’un ancien volcan en la principale merveille d’une île russe du Pacifique.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Dans la partie nord de l'île d'Itouroup (région de Sakhaline), à 20 km de la ville de Kourilsk, se trouvent des structures naturelles uniques appelées « Falaises blanches ». Elles sont composées de pierre ponce et de verre volcanique et s'effritent littéralement dans les mains.

Dans les temps anciens, il y avait un volcan dans cette région, et cette partie de l'île était sous l'eau. Pendant une éruption, la lave, saturée de gaz, a moussé et s'est solidifiée, puis, suite à des tremblements de terre, s'est élevée au-dessus du niveau de la mer.

Ces montagnes de pierre ponce s'étendent sur environ 8 kilomètres le long de la mer, dans la baie Prostor. Parmi elles, on trouve de petites collines couvertes de verdure, ainsi que des falaises majestueuses et des canyons d'une hauteur de 40 à 120 mètres.

Ces formes sont apparues en raison des vents fréquents sur cet archipel : la pierre ponce est un matériau très léger et les roches ont subi des altérations au fil du temps. Peut-être que, dans quelques siècles, il ne restera plus rien de ces lieux.

Sur la plage, l’on peut contempler des dunes de sable noir – du sable volcanique – recouvert de morceaux de pierre ponce blanche provenant des falaises.

Pendant les pluies (qui se produisent ici plus souvent qu'à Saint-Pétersbourg), les vagues rejettent sur le rivage d'énormes méduses, des poissons et d'autres habitants de la mer d'Okhotsk.

Lire aussi : Les îles Kouriles, pomme de discorde entre la Russie et le Japon

Malgré leur nom, ces falaises apparaissent rarement blanches. Lorsqu'il pleut, la pierre ponce s'assombrit et devient grise, voire noire, et il faut plusieurs jours pour qu’elle sèche. De plus, au coucher du soleil, les falaises reflètent une lumière orange. On ne peut donc les voir « blanchir » que le matin et par temps calme.

Les Falaises blanches sont l'un des sites les plus populaires de la région de Sakhaline, constituée exclusivement d’îles, attirant les locaux et les touristes qui viennent ici pour les vues panoramiques, le cadre relaxant et la pêche en bord de mer.

En certains points, la mer est si proche des falaises qu’il n’est possible de les longer qu’en 4x4.

En outre, cet endroit est apprécié par les ours – leurs empreintes fraîches sont souvent aperçues sur la plage. Il est par conséquent recommandé aux touristes de ne pas s'enfoncer dans les gorges, où se trouvent peut-être leurs grottes, et de ne s'en tenir qu'à la marche le long du littoral, bien que des vidéos montrent également ces quadrupèdes s’y baigner.

Dans cet autre article, admirez dix photos saisissantes de la nature sauvage russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies