Les dix plus beaux bâtiments de Vladivostok

Bien sûr, ce que Vladivostok a de plus beau, ce sont la nature, les collines, les superbes ponts et les vues romantiques sur les phares. Cependant, les touristes seront agréablement surpris par l’architecture plutôt belle et diversifiée que la ville a à offrir.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

1. Gare

Beaucoup rêvent de faire le Transsibérien. Et ceux qui franchiront la ligne ferroviaire mythique de bout en bout seront accueillis à l'arrivée par le bâtiment moderniste de cette gare. L’édifice a acquis un aspect moderne en 1910-12, lorsque, selon le projet de l'architecte Vladimir Planson, il a été reconstruit dans le style pseudo-russe pour créer une composition architecturale commune avec le bâtiment de la gare de Iaroslavl à Moscou - l'endroit où le voyage le long du chemin de fer transsibérien commence.

Rue Aleoutskaïa 2

2. Bureau de poste

Le service postal était l'un des principaux problèmes de cette ville située à l'autre bout de l'Empire, de sorte que l'organisation du travail postal et télégraphique était une priorité pour les autorités locales à l'époque impériale. Le bâtiment du bureau de poste est un autre édifice pseudo-russe du centre-ville, qui a été érigé dans les années 1890 selon le projet de l'architecte russo-polonais Alexander Gvozdziovski. Le bâtiment abrite aujourd'hui encore des bureaux de poste.

Rue Svetlanskaïa, 41

>>> L'exploration de l'Extrême-Orient russe

3. Magasin « Maison de commerce Kunst and Albers »

Vladivostok a été fondée en 1860, et l'apogée de la construction urbaine a eu lieu ici dans les années 1880. Les marchands allemands fondateurs de la marque Kunst & Albers sont venus pour faire des affaires dans cette ville complètement nouvelle et ont immédiatement ouvert un magasin ici, même si c’était au départ un édifice en bois de plain-pied. Plus tard, ils ont ouvert plusieurs maisons de commerce et succursales à travers l'Extrême-Orient. Dans les années 1900, le jeune architecte allemand Georg Junghendel a construit pour eux un grand bâtiment dans le style Art nouveau sur l'une des rues principales de la ville - Svetlanskaïa. L'immeuble accueille toujours un grand magasin.

Rue Svetlanskaïa, 35

4. Immeuble de rapport de la Société d'étude de la région de l'Amour

Un autre bâtiment de style Art nouveau situé sur la rue Svetlanskaïa a été construit en 1912-1914 pour la Société d'étude de la région de l'Amour. C’est un immeuble de rapport, c'est-à-dire contenant des appartements destinés à la location. À un moment donné, il y avait un cabaret au sous-sol de la maison. À l'époque soviétique, il était partiellement équipé accueillir une salle de cinéma et le laboratoire d'un institut de recherche local. Plus tard, il est passé sous la juridiction de la branche extrême-orientale de l'Académie des sciences, qui s'y trouve à ce jour.

Rue Svetlanskaïa, 50

5. Église luthérienne Saint-Paul de Vladivostok

On pense que cette église est le plus ancien édifice religieux de la ville. À propos, l'architecte est l'Allemand Georg Junghendel, mentionné plus haut. Il s'est inspiré du style gothique nordique. La société commerciale Kunst & Albers a apporté une grande contribution à la création du bâtiment. Dans les années 1990, l'église restaurée a été rendue à la communauté luthérienne.

Rue Pouchkinskaïa, 14

6. Hôtel particulier Brinner

En 1913, Georg Junghendel, déjà présent en Russie depuis longtemps, dote la ville d'un autre monument dans le style Art nouveau romantique. L’hôtel particulier a été commandé par le marchand de soie luthérien Julius Briner, qui avait reçu la nationalité russe et acheté un terrain à Vladivostok. Soit dit en passant, c’était le grand-père de l'acteur hollywoodien Yul Brynner - qui est né dans ce manoir (un monument en son honneur est situé devant la maison).

Rue Aleoutskaïa, 15B

7. Église catholique de la Bienheureuse Vierge Marie

Cette église néo-gothique est depuis longtemps la plus grande église catholique d'Extrême-Orient. Elle a été construite par l'auteur du bureau de poste local, le susmentionné Gvozdziovski. Les paroissiens étaient pour la plupart des émigrants polonais. À l'époque soviétique, le lieu de culte a été fermé et transféré aux archives d'État. Dans les années 1990, il a été restauré, et les catholiques polonais ont même donné de l'argent pour restaurer dômes.

Rue Volodarski, 22

8. Institut oriental

L'Institut a été l'un des premiers établissements d'enseignement supérieur de Vladivostok. Il formait des spécialistes de la communication et du commerce avec les pays asiatiques voisins - la Chine, le Japon et la Corée, enseignait les langues orientales, la culture et même l'art martial japonais appelé jujitsu. Le style de ce bâtiment est qualifié de classicisme extrême-oriental, conjuguant le néo-empire et le néo-Renaissance, ainsi que bien d'autres styles pseudo-historiques.

Rue Pouchkinskaïa, 10

9. Théâtre Pouchkine

Juste en face de l'Institut oriental, un bâtiment éclectique mariant art nouveau et néogothique a été construit en 1907-1908 selon les plans de Pavel Wagner. Initialement, il y avait une bibliothèque et des salles de réunion pour les clubs et les soirées créatives, ainsi qu'une salle de théâtre. Désormais, les étudiants de l'Université d'Extrême-Orient donnent des spectacles amateurs dans le bâtiment.

Rue Pouchkinskaïa, 27

10. Aquarium du Primorié

Le bâtiment le plus moderne de notre liste est l’aquarium du Primorié, construit sur l'île Rousski en 2016. D'en haut, le bâtiment ressemble à une coquille de mollusque émergeant d’une vague. De nombreux aquariums sont situés sur plus de 37 000 mètres carrés, où sont représentés plus d'une centaine d'espèces de poissons et de mammifères, l'accent étant mis sur ceux vivant dans l’Extrême-Orient russe.

Rue Akademika Kassianova 25

Dans cet autre article découvrez dix plus beaux bâtiments et sites de Kaliningrad.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies