Visiter le mausolée de Lénine (sans faire la queue pendant des heures)

Legion Media
Heures d'ouverture, fouille et détecteurs de métaux, objets interdits et itinéraire vers le corps du leader du communisme – Russia Beyond vous livre tous les secrets du fameux mausolée.

Les avis divergent quant à l'idée d'un corps momifié sur la plus grande place du pays, au communisme et à Lénine lui-même, mais une chose reste inchangée : le mausolée où repose le père de la révolution russe est un endroit extrêmement populaire. Environ 2,5 millions de personnes viennent voir le corps de Lénine chaque année. Alors, si vous envisagez d’être parmi eux, voici quelques conseils.

Vérifiez les horaires

Le mausolée est ouvert quatre jours par semaine : mardi, mercredi, jeudi et samedi. Mais seulement une demi-journée, de 10h00 à 13h00 ! Sur le site du mausolée (simple à trouver - Lenin.ru), il est écrit qu’il fonctionne tous les jours en question, mais ce n'est pas tout à fait vrai.

Parfois, le calendrier change en raison d'un traitement du corps, de travaux de restauration ou pour d'autres raisons. « Malheureusement, nous ne pouvons pas voir le mausolée sans échafaudages. Chaque fois que nous arrivons, le [festival] Tour Saint-Sauveur est organisé et tout est recouvert d’échafaudages », soupire Olga, originaire d'Irkoutsk.

>>> Révélations: Lénine aurait-il en réalité été un champignon?

En raison des préparatifs du prochain festival (foire, défilé… rayez la mention inutile) le chemin menant au corps de Lénine pourrait également être fermé. Pour le Jour de la Victoire, le 9 mai, le mausolée, par exemple, est depuis plus de 10 ans recouvert de bannières et cesse de fonctionner pendant deux semaines (Pourquoi est-il caché ? Personne ne le sait, il existe de nombreuses spéculations à ce sujet). Ou lors du festival de la tour Saint-Sauveur susmentionné : il se déroule de la mi-août à début septembre, et cela vaut la peine d'être pris en compte (si vous ne souhaitez pas, comme Olga, en faire les frais).

Il est difficile de s’assurer contre tout cela, le site du mausolée étant en outre rarement mis à jour. Le moyen le plus simple est de faire une recherche Google. Habituellement, les agences de presse mentionnent sur les fermetures temporaires.

Cherchez l’entrée

« En approchant de la tombe, nous avons découvert que la queue s’étendait sur le trottoir et sur la place, et que nous étions déjà en retard », se souvient Jessie de Virginie.

Un autre truc à savoir : l'entrée du mausolée n'est pas vraiment l'entrée physique du mausolée. Un point de contrôle avec des détecteurs de métaux et une inspection des effets personnels se trouve à la tour Saint-Nicolas (Nikolskaïa), à côté du musée d’histoire.

La file d'attente

« Vous devriez visiter cet endroit si vous venez dans cette ville fantastique. Mais (et c’est le plus important) - soyez prêt à une très longue file et à attendre deux heures », explique Otto de Riga.

« À peine sortie du manège, je me suis mis dans la file directement. La fin de la queue était juste en face de l’hôtel Four Seasons. Il était 11h45 et je savais que le mausolée allait fermer à 13h00. J'ai tenté ma chance. Malheureusement, après plus d'une heure de queue, je n'y suis pas parvenue. Faites la queue tôt ! J'aurais bien aimé recevoir ce conseil », déclare Harry.

>>> Le surprenant business touristique des sosies de Staline et Lénine aux abords de la place Rouge

La mauvaise nouvelle, c’est qu’il y a toujours une queue pour accéder au mausolée. Longue ou courte, c’est la seule question. À l’intérieur, on laisse les gens entrer par groupes de 20 à 25 personnes et tant que le premier ne sort pas, le second n’entre pas. Il n’y a pas de secret pour réduire un peu l’attente : vous devez arriver tôt, avant l’ouverture, et prendre place dans la queue.

Ce qu’on ne peut pas faire dans le mausolée

« Le protocole est éreintant - ôter son chapeau, ne pas parler, ne pas s’arrêter, Dieu vous préserve de prendre votre téléphone ou de faire de grands gestes. À chaque mètre, il y a un guerrier du régiment du Kremlin », écrit Gudkof d'Ekaterinbourg. Ioulia de Moscou se souvient également de ceci : « Vous entrez dans le mausolée, vous retrouvez dans les ténèbres et vous êtes accueilli par un soldat qui lance : Chhhhhhhhhhut ! ».

Une visite dans le mausolée de Lénine est strictement réglementée et toute violation des règles peut vous faire encourir de nombreux problèmes. Vous ne pouvez donc pas : parler, vous arrêter (oui, vous devez marcher, même lentement, voire très lentement, mais il faut marcher), prendre des photos ou réaliser des vidéos, porter un chapeau, garder vos mains dans vos poches, entrer avec un gros sac, une valise et n’importe quel liquide.

Ce qui vous attend à l'intérieur

Les visiteurs contournent le sarcophage de trois côtés sur un podium assez bas. Préparez-vous : ce « tour d'honneur » sera incroyablement court comparé au temps d'attente. Vous ne pourrez ni vous arrêter, ni contempler Lénine (protocole oblige). « Il faut environ 2 minutes pour terminer la visite. Mais la situation dans son ensemble est fascinante », se souvient un Irlandais sous le surnom de IrishDee79.

>>> Sauver Lénine: comment le plus célèbre cadavre du monde a «survécu» aux Allemands

Petite compensation : plus d'une douzaine de personnalités célèbres reposent autour du mausolée, parmi lesquelles Joseph Staline et Iouri Gagarine.

Et rappelez-vous : c'est gratuit

Sur la place Rouge, des gens malhonnêtes tentent de profiter de l'ignorance des touristes. Ils proposent de vendre un billet pour le mausolée moins cher qu’à la caisse. Le fait est que l'admission est gratuite. C’est une arnaque classique.

Pourquoi le corps de Staline a-t-il été retiré du Mausolée sur la place Rouge ? Trouvez la réponse dans cet autre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies