Dix photos pour tomber amoureux des montagnes d'Ossétie du Nord

Viktoria Ryabikova
Air frais, montagne et désintoxication numérique - trois raisons de s’y rendre, au moins le temps d’un week-end.

Voici une tour de guet à Tiba, l'un des plus anciens villages d'Ossétie du Nord. Les tours ont été construites par les habitants pour se défendre en cas d'attaque de l'ennemi, on y stockait aussi de l'eau et de la nourriture. En 1783, 210 familles vivaient ici, mais aujourd'hui, pas plus de 20 montagnards vivent dans la région.

À l'époque soviétique, le bâtiment en ruine qu'on voit sur la photo ci-haut était censé devenir un sanatorium. La construction a été gelée dans les années 1990, après l'effondrement de l'URSS, mais certains comptent toujours donner vie au projet.

Vue de la gorge de Kourtat. Au début du Moyen âge, c’était une région densément peuplée, où passait une route de caravanes menant en Transcaucasie. Aujourd’hui, c’est une destination touristique populaire.

Les vaches et les veaux sont un attribut essentiel des villages de montagne. Dans le village résidentiel de Fiagdon, ils traversent calmement la route pour se rendre au pâturage. Plus tard dans la soirée, ils retournent eux-mêmes chez leurs propriétaires pour la traite.

Pour contempler la beauté de l'ancien village de montagne de Verkhni Mizour, il faut impérativement être en voiture.

Les paysages de Verkhni Mizour sont depuis longtemps devenus un lieu de jeux de « guerre » pour les enfants du village voisin, Nijni Mizour. Certes, se rendre sur ce champ de bataille n’est pas si facile, il faut au moins une heure et demie pour l’atteindre.

En avril, les arbres en Ossétie sont en pleine floraison, notamment près de la chapelle située à l'entrée de la gorge de Kourtat. Il y a quelques années, les habitants du village de Dzouarikaou l'ont construite avec leur propre argent.

L’église de la Nativité de la Vierge Marie, fondée et consacrée en 1814-1815, est l’un des rares endroits où les services sont dispensés dans la langue maternelle des Ossètes. Pour cette raison, ainsi que pour son emplacement dans le district ossète de Slobodka, on la qualifie d’« église ossète » dans le peuple.

Le monument à Issa Pliev, un commandant militaire soviétique, général de l'armée et deux fois héros de l'Union soviétique, a été installé en 1997. Un peu plus tard, un habitant du quartier la surnomma « Batman » en raison de sa cape qui s'agite comme une aile de super-héros. Maintenant, les Ossètes se fixent des rendez-vous près de « Batman ».

Les Ossètes qui vivent à la périphérie de la gorge de Kourtat gagnent surtout de l’argent en louant des maisons et des chalets à des touristes. En même temps, presque tous les ans, en pleine montagne, des hôtels ouvrent leurs portes pour rendre encore plus accessibles ces paysages de carte postale.

Découvrez en outre les 100 plus beaux lieux de Russie en images 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies