En Russie, les touristes de montagne devront désormais déclarer leur itinéraire

Legion Media

Alors que l’affaire dite du col Dyatlov continue de tourmenter les esprits, 60 ans après la mort mystérieuse d’une équipe de touristes dans l’Oural, le ministère russe des Situations d’urgence vient d’adopter un décret en application duquel tous les touristes partant en montagnes devront prévenir les secouristes dix jours avant le début de la randonnée et déclarer leur itinéraire.

Cette mesure concerne aussi bien les organisateurs de voyages que les touristes indépendants. Pour cela, les amateurs de balades en altitude peuvent effectuer cette démarche sur les sites Web des antennes locales du ministère, mais aussi par le biais d’un courrier ou d’une adresse directe aux représentants de ces départements.

Lire aussi : Comment un physicien soviétique a conquis l'Himalaya

Comme l’explique le ministre Evgueni Zinitchev, cité par son service de presse, cette mesure a pour objectif de réduire les délais des opérations de recherche et de sauvetage et d’augmenter l’efficacité de ces missions. En outre, a-t-il ajouté, lors de l’enregistrement de l’itinéraire, les secouristes pourront prévenir les touristes d’éventuels dangers et leur rappeler les règles de sécurité.

Dans cet autre article, nous vous faisons découvrir sept hautes montagnes de Russie autres que l’Elbrouz. Paysages époustouflants garantis.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies