La Russie en vingt sites d’exception à découvrir absolument

Ces clichés proposés dans notre série d’articles-photos attestent à quel point est belle et pleine de contrastes la plus grande contrée du monde. Nous vous invitons donc à découvrir la Russie dans toute sa diversité.

Mosquée blanche de Bolgar, République du Tatarstan

Connue également comme le « Taj Mahal » tatar, cette mosquée se trouve dans une ville musulmane mystérieuse lovée sur les rives de la Volga. Située à 83 kilomètres de la capitale tatare, Kazan, elle compte parmi ses joyaux le plus grand coran du monde, pesant la bagatelle de 800 kg.

Carrière de marbre de Rouskeala, République de Carélie

La Carélie est un endroit unique, parsemé de quelque 60 000 lacs et plans d’eau ainsi que de 27 000 rivières, rien que ça ! Connue pour sa nature resplendissante et ses vastes forêts, elle peut aussi se targuer d’abriter l’étonnante carrière de marbre désaffectée de Rouskeala.

Tsarskoïé selo, Pouchkine

Site d’un faste rarement égalé, le palais de Pouchkine (par le passé connu comme Tsarskoïé selo, à 30 km au sud de Saint-Pétersbourg) est l’un d’exemples les plus extravagants de la splendeur impériale. 

Métro de Moscou

Un véritable palais souterrain que la plupart des Moscovites ont la chance de visiter tous les jours. Tel un musée, le métro de la capitale a même son guide audio. En suivant ce lien, vous trouverez également notre sélection de ses plus belles stations.

Vovnouchki, République d’Ingouchie

Jadis, ces tours médiévales à vocation défensive et érigées au sommet des montagnes n’étaient reliées entre elles que par des ponts suspendus.

Lac Karas à Artiom, Extrême-Orient russe

Chaque année, la surface du lac se recouvre de fleurs roses de lotus, ce qui ne fait que renforcer le contraste entre ce plan d’eau naturel et le paysage industriel froid se dressant juste derrière.

Parc Zariadié, Moscou

Auditorium, pont suspendu, grotte de glace et meilleure vue sur les remparts du Kremlin : tout cela se trouve dans le parc Zariadié, qui a été classé comme l’un des endroits les plus incroyables du monde en 2018, selon le magazine Time.

Taïga, Sibérie et Russie européenne

Après l’océan, la taïga est le plus grand biome au monde et l’un des trésors naturels de Russie. N’hésitez donc pas à vous y aventurer, en étant tout de même bien préparé et accompagné !

Lac Baskountchak, région d’Astrakhan

Paysage cosmique au sommet d’une montagne de sel, le lac Baskountchak est en effet une saline naturelle s’étendant sur près de 500 km2 à la frontière avec le Kazakhstan.

Lac Maly Semiatchik, Kamtchatka

Lac acide situé dans le cratère d’un volcan actif de 1 560 mètres de hauteur, il ne peut être observé que depuis le ciel !

Allée des baleines, île d'Yttygran

Cet ensemble monumental est constitué d’un grand nombre de mâchoires et d’os de baleine boréale disposés avec soin sur une île de la mer de Béring. Datant du XIVe siècle, cette allée aurait été utilisée pour des rituels d’initiation par les Esquimaux.

Barrage de Saïano-Chouchensk

Ce barrage sur le fleuve Ienisseï est le plus grand en Russie et le 9e plus imposant au monde. Il s’élève au-dessus de la forêt, tel un mirage ou un véhicule spatial.

Toit de l’usine Krasny Oktiabr, Moscou

Sur le toit de cette ancienne confiserie, cette réalisation de Pokras Lampas est la plus grande œuvre calligraphique au monde : elle est aussi immense qu’un bâtiment de 21 étages. Pour en savoir plus sur son auteur, suivez le lien

13 poteaux rituels bouriates, région d’Irkoutsk

Plantés dans le village de Khoujir, cette « capitale » de la force chamanique située sur l’île d’Olkhon, sur le lac Baïkal, ces poteaux ne peuvent ni être déplacés, ni brûlés. Seul le temps qui passe pourrait avoir raison d’eux.

Cascade Orekhovski, Sotchi

Les eaux de la rivière montagneuse Zezoumenka chutent d’une hauteur de 27,5 mètres. Mais ici, leur profondeur n’est que de deux mètres. Tout comme bien d’autres sites fantastiques, cet endroit peut être facilement atteint depuis le centre-ville de Sotchi.

Lac Sassyk-Sivach, République de Crimée

Il s’agit d’un lac rose, phénomène extrêmement rare. Ses eaux ne revêtent en réalité cette couleur qu’en juillet et en août grâce aux micro-algues qui s’y développent alors.

Baie d'Avatcha, Kamtchatka

Non, ce n’est pas le Groenland ! C’est une baie du Pacifique au large du Kamtchatka. À son entrée, se dressent les rochers dits « Les trois frères », classés officiellement patrimoine naturel, véritable symbole de la baie d’Avatcha et de la capitale régionale, Petropavlovsk-Kamtchatski.

Musée historique d'État de Moscou

Réalisé dans le style néo-russe, ce bâtiment en briques rouges ne peut passer inaperçu lorsque vous êtes sur la place Rouge. Il permet par ailleurs de se plonger dans la riche et mouvementée histoire du pays, de la préhistoire à la dynastie des Romanov.

Île Ratmanova, Tchoukotka

Il s’agit de l’une des îles Diomède. Seuls 3,8 kilomètres et... 23 heures de décalage horaire la séparent de la seconde île de cet archipel, qui appartient quant à elle aux États-Unis

Domaine de Tsaritsyno, Moscou

Situé dans le sud de Moscou, c’est l’endroit où l’impératrice Catherine II passait du bon temps en compagnie de ses favoris. Abandonnée, la construction du palais a repris à la fin du XXe siècle et son inauguration a eu lieu en 2017.

Dans cette autre publication, retrouvez une sublime galerie photo présentant l’Altaï, perle eurasienne et sanctuaire naturel.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies