Les montagnes de l’Altaï, «poumons de la planète»

Alexander Lechenok
Un photographe russe a réalisé des clichés des sommets, vallées et rivières de l’Altaï.

Crédit : Alexander LechenokCrédit : Alexander Lechenok

Les montagnes de l’Altaï sont le point le plus élevé du sud de la Sibérie et sont séparées par des rivières profondes et de vastes dépressions. L’Altaï s’étend sur quatre pays de l’espace centrasiatique : la Russie, la Mongolie, la Chine et le Kazakhstan.

Crédit : Alexander LechenokCrédit : Alexander Lechenok

Cette chaîne montagneuse (à 3134 km de Moscou) est, avec le lac Baïkal, le site touristique par excellence de la Sibérie.

Crédit : Alexander LechenokCrédit : Alexander Lechenok

Les montagnes de l’Altaï, appelées par certains « la pharmacie verte » ou encore « les poumons » de la planète, sont une des régions les plus propres et les plus pures du territoire russe.

Crédit : Alexander LechenokCrédit : Alexander Lechenok

Du fait de sa position reculée, l’environnement de l’Altaï a été relativement préservé.

Crédit : Alexander LechenokCrédit : Alexander Lechenok

La réserve naturelle occupe 20 % de la République de l’Altaï et abrite 126 sites naturels.

Crédit : Alexander LechenokCrédit : Alexander Lechenok

Ses lacs sont cristallins et ses forêts qui recouvrent les vallées et les flancs des montagnes procurent un air d’une rare pureté.

On y trouve de rares plantes médicinales qui y poussent à l’état naturel.

Crédit : Alexander LechenokCrédit : Alexander Lechenok

Les lacs, forêts et déserts de la République de l’Altaï font la joie des aventuriers et randonneurs.

Crédit : Alexander LechenokCrédit : Alexander Lechenok

À la frontière kazakho-mongole, on trouve les traces d’anciennes religions shamaniques et des grottes préhistoriques que des prairies de fleurs enlacent.

Crédit : Alexander LechenokCrédit : Alexander Lechenok

On peut également y pratiquer le rafting, la randonnée, l’escalade ou encore dormir dans des yourtes traditionnelles.

Crédit : Alexander LechenokCrédit : Alexander Lechenok

Pour gagner les montagnes de l’Altaï, vous devez passer par Barnaoul, Novossibirsk ou Biisk et vous procurer une voiture ou un van.

Les droits sur ces publications sont la stricte propriété du journal Rossiyskaya Gazeta

Lire aussi : 

Dix conseils pour ceux qui voyagent dans la région de l'Altaï

Chevaux sauvages et feu affamé: expédition dans le Sud de la Sibérie

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer