Un circuit touristique fromager voit le jour dans la région de Moscou

Pixabay

Dans la région de Moscou, a vu le jour un circuit touristique entièrement consacré à l’industrie fromagère, rapporte le site d’information Podmoskovié Segodnia, à l’initiative de ce projet. En effet, promettant une enrichissante découverte gastronomique aux voyageurs, cet itinéraire se dessine au gré des plus intéressantes fromageries des environs.

Sobrement baptisé « La Carte fromagère de la région de Moscou », il permettra ainsi aux curieux de visiter des sites de production, d’en apprendre plus sur les histoires parfois originales de création des entreprises en question, mais également de prendre part à des ateliers de préparation.

Sur cette carte interactive sont par ailleurs disponibles des informations, en russe, sur chaque fromagerie, telles que des exemples de produits proposés, des recettes les incluant, ainsi que les lieux touristiques à admirer à proximité.

Pour rappel, en raison de l’embargo mis en place par le gouvernement russe, en réponse aux sanctions occidentales, sur diverses marchandises autrefois importées de l’Ouest, certains secteurs agroalimentaires ont connu ces dernières années un véritable essor sur le territoire national, et le fromage en est peut-être l’exemple le plus brillant.

Par conséquent, de nombreux producteurs sont parvenus, en un bref laps de temps, à s’y faire un nom et à rivaliser en qualité avec leurs homologues étrangers. D’ailleurs, de nombreux fromagers venus d’au-delà des frontières du pays, y voyant une incroyable opportunité, ont décidé de s’y installer, à l’instar de ces Français dont nous vous parlions dans cet autre article, ou encore de l’Américain Jay Close, dont la fromagerie figure sur le tracé de ce nouveau circuit touristique.

Dans cette autre publication, nous nous penchons sur le potentiel de la Russie sur le marché mondial du fromage.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies