Voyage psychédélique dans les mines de sel de l'Oural

Mikhail Mishainik/Uralmines.ru
Les mines de sel désaffectées d’Ekaterinbourg surpassent facilement toutes les designs des discothèques branchées de Moscou. Pour une bouffée d’inspiration instantanée, jetez un œil à ces murs ondulants qui pourraient être confondus avec une toile de Van Gogh.

Des internautes ont comparé ces mines de sel d’Ekaterinbourg à une discothèque luxueuse, appelant les raves underground de la ville à se déplacer (peut-être un peu trop littéralement) sous terre.

Ces mines surréalistes, situées à 200 mètres au-dessous d'une ville de l'Oural (900 km à l'est de Moscou), semblent avoir été conçues par Vincent Van Gogh ou pourraient même être confondues avec les peintures murales d'une civilisation ancienne. Cependant, cet effet kaléidoscopique phénoménal est complètement naturel. Une mer d’eau salée, évaporée depuis longtemps, a formé ce festival de couleurs durant le permien (il y a 280 millions d’années), laissant derrière elle des couches fascinantes de gisements minéraux.

Les couleurs sont principalement le résultat de magnésiums de carnallite et de potassium séchés, utilisés aujourd'hui comme engrais. L'effet adopte une large gamme de teintes et de formes, notamment des cercles et des vagues concentriques rouges, blancs, azur et or.

Le photographe Mikhaïl Michaïnik est tombé sur ces incroyables mines en 2014, et a passé des journées et des nuits à les explorer, malgré le risque élevé de fuites de gaz et de glissements de terrain.

Selon Mikhaïl, le labyrinthe de tunnels peut s’étendre sur des kilomètres. Il dit que l'air est très sec à cause des niveaux élevés de sel dans la mine.

Alors, pourquoi le potentiel artistique de ces mines est-il resté inaperçu pendant si longtemps ? Cela a peut-être quelque chose à voir avec l'éclairage : les mines sont plongées dans une obscurité totale, toute la splendeur des murs vibrants ne se révélant qu'à la lumière d'une torche puissante.

Certains tunnels sont toujours utilisés, bien que la plupart soient maintenant inactifs et qu’on ne puisse entrer qu'avec un permis gouvernemental. Malheureusement, cela signifie que nous devrons peut-être attendre un peu pour que la première soirée techno se tienne ici.

Les Russes sont connus pour leurs exploits en matière d'exploration extrême : il suffit de demander à n'importe quel roofer ou explorateur des profondeurs. La visite des mines de sel pourrait bien être l'aventure la plus spectaculaire visuellement parlant réalisée à ce jour.

Dans cette autre publication, retrouvez une sublime galerie photo présentant l’Altaï, perle eurasienne et sanctuaire naturel.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies