Les principales nouveautés du Forum Armée-2016

Un visiteur du forum international Armée-2016 examine le Kalachnikov RPK-16.

Un visiteur du forum international Armée-2016 examine le Kalachnikov RPK-16.

Grigory Syssoïev / RIA Novosti
Les spécialistes russes de l’armement ont présenté plus de 11 000 armes sophistiquées dans le cadre du Forum international militaire et technique Armée-2016, qui se tient dans la région de Moscou. RBTH a choisi les nouveautés les plus intéressantes.

1. Bombe planante Drel

La bombe à sous-munitions Drel (Perceuse) pèse 540 kilos. Destinée à atteindre des cibles à une distance de 30 km, elle vise essentiellement les véhicules blindés, les centres de commandement et les installations énergétiques de l’ennemi avec guidage thermique et radar. Fonctionne en présence de perturbations naturelles et de brouillage.

2. Robot Soratnik

C’est un système d’appui des troupes qui sert également à patrouiller et surveiller une zone donnée. Le robot Soratnik (Partisan) est commandé à distance et peut être modernisé – le projet est en train d’être matérialisé par le groupe Kalachnikov – pour devenir entièrement automatique. L’engin à chenilles peut être doté d’armes légères. Dans sa version de base, il est armé du fusil d’assaut AK-74M et du fusil de précision Dragounov.   

3. Système d’artillerie automoteur Phlox

C’est le premier système d’artillerie automoteur russe doté d’un canon de 120 mm qui cumule les fonctions de canon à longue portée, d’obusier et de mortier. Il est capable d’atteindre des positions ennemies à une distance comprise entre 100 m et 10 km. Sur le toit, le véhicule emporte une mitrailleuse Kord de 12,7 mm.

4. Robot de frappe Ouran 9

Cette arme autonome qui effectue la reconnaissance et fournit un appui-feu aux troupes est destinée entre autres aux opérations antiterroristes. Le robot est doté d’un canon automatique de 30 mm, d’une mitrailleuse de 7,62 mm et de missiles antichar guidés Ataka (Attaque).

Il peut être télécommandé à une distance de 3 km. D’ici la fin de l’année, les forces armées russes auront à leur disposition cinq systèmes semblables dont chacun comprend quatre véhicules (robots de reconnaissance ou robots appui-feu), un centre mobile de commande et deux remorqueurs.   

5. Véhicule de défense antiaérienne Guibka-S

Le système est destiné à protéger les unités contre l’aviation ennemie de basse et très basse altitude (respectivement 500 m et 150 m). Il est doté du lance-roquettes portatif sol-air Verba (Saule). Emporte huit roquettes.

6. Mitrailleuse légère RPK-16

La nouvelle arme avec cartouche de 5,45 mm est une modernisation en profondeur de la mitrailleuse soviétique RPK-74. Le modèle comprend des rails Picatinny qui servent à fixer des accessoires optiques comme la lunette de tir nocturne et de visée thermique, le collimateur ou encore la lunette sniper. 

Selon les concepteurs de l’arme, le tireur peut désormais choisir le mode de tir au coup-par-coup et atteindre une cible de 20 cm de diamètre à une distance de 300 à 400 mètres (selon les caractéristiques techniques et tactiques, la mitrailleuse atteint les effectifs ennemis à une distance de 800 m). L’arme est alimentée par un nouveau chargeur rond de 96 cartouches. Même dotée de tous ses « équipements », elle ne pèse de 4,5 kilos.

7. Robot de reconnaissance Vikhr

​Le système robotisé de reconnaissance Vikhr (Tourbillon), mis au point sur le châssis du véhicule de combat d’infanterie BMP-3, est disponible en versions à chenilles et à roues. Il est doté d’un canon de 30 mm, d’une mitrailleuse de 7,62 mm et de missiles antichar guidés Kornet-M.

Le système détecte, verrouille et poursuit une cible en régime automatique, mais la décision d’ouvrir le feu appartient toujours à l’opérateur. Vikhr fonctionne tant de jour que de nuit grâce à sa caméra thermique haute résolution.

8. Véhicule blindé amphibie BT-3F

Le nouveau blindé amphibie est conçu pour accueillir douze hommes et résiste à un tir de mitrailleuse de calibre 14,5 mm à une distance de 200 m. Il emporte sur son toit une mitrailleuse téléopérée de 7,62 mm guidée à distance avec viseur de nuit à imagerie thermique. A l’avenir, il sera possible de monter sur la tourelle une mitrailleuse de 12,7 mm ou de 14,5 mm ainsi qu’un lance-grenades de 30 mm ou 40 mm.

Lire aussi :

Des quads pour l'armée russe dans l’Arctique

La Russie joue carte sur table avec l’Otan

Pourquoi la Russie a retiré son aviation d’Iran

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.