Assister à la fabrication des tanks russes, c’est possible!

Un T-90.

Un T-90.

Reuters
Dès le mois d’avril, l’usine russe Ouralvagonzavod ouvrira ses portes aux touristes à Nijni Taguil, où elle produit des tanks T-90, lit-on sur le site officiel de l’entreprise.

Ouralvagonzavod, l’un des plus importants fabricants de chars au monde, lance dès le mois d’avril 2016 un projet de tourisme militaro-industriel baptisé « Voïentour ».

D’après un communiqué, les visiteurs pourront visiter l’usine de construction des tanks T-90 située à Nijni Taguil (1700 km à l’est de Moscou) et également parcourir librement la totalité de ce site protégé. Ils seront également admis dans les ateliers de construction de matériaux spéciaux.

Comme l’ont expliqué les organisateurs du projet à RBTH, l’excursion aura lieu durant les heures de travail, les touristes pouvant ainsi se familiariser en personne avec la construction des chars russes. Le tour prévoit également la visite du Musée des véhicules blindés, où  sera présentée une série de tanks allant des T-34 soviétiques aux T-90 russes, mais également des modèles de blindage pour les engins militaires, les projectiles de ces engins, etc.

Pour conclure la visite, les touristes pourront assister à un cours dispensé par l’équipage d’un tank T-90 et faire un tour à bord d’un engin militaire. Ensuite, ils auront la possibilité de goûter la cuisine de l’armée dans des conditions militaires réelles.

Selon les organisateurs, les groupes seront composés de 25 personnes, et le prix de groupe s’élèvera à 375 000 roubles (soit 4 900 euros).

Si les représentants d’Ouralvagonzavod s’attendent à un flux important de touristes russes, les organisateurs du projet comptent également attirer les touristes étrangers.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.