Vrai ou faux? Un officier des forces spéciales russes passe au crible cinq mythes sur les armes

Chuck Russell/Warner Brothers,1996
Est-il possible de faire faire un silencieux avec un oreiller ou de se mettre à l'abri des balles en se réfugiant derrière un arbre?

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Nous voyons beaucoup de scènes de fusillades dans les films hollywoodiens. Si certaines d'entre elles ont été mises en scène avec l’aide de professionnels et de militaires,  d’autre sont le pur fruit de l’imagination des réalisateurs.

Nous avons demandé à un instructeur russe des forces spéciales de briser certains des mythes les plus fous sur les armes à feu que les gens voient dans les films. Voici ce qu'il nous a dit.

Mythe 1 : Les oreillers peuvent jouer le rôle de silencieux

Faux.

Le tir sera un peu plus silencieux, mais un oreiller ne peut rien changer. C'est la même chose que de tirer à travers de la laine de verre [isolant]. Rien de ce qui se trouve à l'intérieur de votre maison ne peut remplacer un silencieux.

Le principal problème pour étouffer le bruit d'un tir réside dans les munitions elles-mêmes. Le claquement que l'oreille perçoit est le moment où une balle franchit le mur du son et atteint une vitesse de plus de 333 mètres par seconde.

>>> Spetsnaz: mythes et secrets des forces spéciales russes

On peut essayer de rendre silencieux un tir subsonique, mais rien n’aidera à camoufler un tir de pistolet standard.

Mythe 2 : Les arbres peuvent vous sauver des balles

Vrai et faux.

Nous avons mené des tests de ce type dans plusieurs régions. Nous avons utilisé des AK-74 chambrés avec des munitions de 5,45x39 mm. Certains arbres vous sauvent des balles, d'autres non.

Tout dépend de la viscosité et de la densité du bois.

Le bouleau ne vous sauvera pas, mais le chêne le peut.

Mythe 3: Vous pouvez abattre des ennemis en tenant un fusil d'assaut dans chaque main

Faux.

Le tir se fera en direction de la cible, mais on ne peut pas prédire où la balle volera. Oubliez donc le mythe des films avec Schwarzenegger et Stallone, quand ils prennent une mitrailleuse dans chaque main et abattent 50 personnes autour d'eux. C'est impossible.

Tirer avec un pistolet dans chaque main peut être efficace dans un ascenseur ou dans un endroit exigu. Dans toute autre situation, seul un tireur de classe mondiale sera capable d'abattre des cibles même à 15 mètres.

>>> Trois jours dans les Forces spéciales, ou comment survivre dans l'armée russe

Il est beaucoup plus efficace, précis et rapide de tenir un pistolet à deux mains et de toucher des cibles même à 30 mètres de distance.

Mythe 4 : Les balles ricochent sur les rochers

Vrai.

Tout dépend de l'angle avec lequel la balle heurte une pierre. Les munitions n'ont pas d'importance dans cette situation. Peu importe que l’on utilise ou non des balles perforantes ou des modèles standards avec un noyau en acier.

Toutes vont ricocher.

Mythe 5 : L'AK-47 pénètre les rails des trains

Vrai.

L'AK-47 peut pénétrer les rails de trains avec des obus perforants.

Une cartouche ordinaire, en revanche, ne fera une entaille sur le rail que si la balle le frappe à angle droit. Sinon, elle ricochera simplement sans laisser de trace.

Saviez-vous pourquoi les femmes rejoignent-elles l'armée russe ? Pour le découvrir, jetez un œil par ici.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies