Vitalina Batsarashkina, la tireuse le plus titrée de Russie

Encore enfant, la double championne olympique Vitalina Batsarashkina, au lieu de jouer à la poupée, descendait des canards avec une carabine à air comprimé. Des années plus tard, elle décroche des médailles en tirant sans sortir une main de sa poche, et les développeurs des jeux The Witcher la félicitent pour sa victoire.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Des dizaines de personnes sont rassemblées à l'aéroport - toutes entourant une jeune femme au sourire radieux vêtue d'un survêtement gris et tenant un bouquet de lys. À proximité, on a installé une scène sur laquelle un chœur folklorique russe chante l'une des thèmes principaux de la bande sonore de la série The Witcher « Toss a Coin to Your Witcher ».

C’est ainsi que la ville d'Omsk (à 2 200 km de Moscou) a accueilli le 3 août 2021 Vitalina Batsarashkina, 24 ans. Aux Jeux olympiques de 2020, qui ont été reportés à 2021 en raison de l'épidémie de coronavirus, la jeune femme a raflé trois médailles au tir au pistolet - deux d'or et une d'argent.

À toutes les compétitions cette année, elle portait le médaillon de l'« école du chat » tirée de l'univers de l'écrivain polonais Andrzej Sapkowski et de la série The Witcher qui en est tirée.

« Je pense qu'elle (l'amulette) m'a aidée à me détendre et à me distraire - c'est la chose la plus importante. Je resterai fidèle à l’école des sorciers. J'aime les chats », a déclaré Batsarashkina à TASS.

La médaille a été repérée par CD Projekt Red, la société qui commercialise les jeux The Witcher, qui a félicité publiquement Batsarashkina pour sa victoire sur Twitter.

Chasse dès l'enfance et premières compétitions

L'amour de la victoire et des armes est née chez le jeune « sorceleuse » dès la plus tendre enfance.

Vitalina est née dans la ville d'Omsk, en Sibérie, le 1er octobre 1996. Son père est un kickboxeur professionnel, et ses grands-pères paternel et maternel sont des chasseurs. Dès sa plus tendre enfance, elle jouait à des « jeux de guerre » avec les garçons dans la cour. Pour la première fois, elle a pris une arme à l'âge de six ans et a presque immédiatement commencé à chasser avec son grand-père.

« C'était l'arme de mon grand-père – un calibre 12. Que pouvais-je faire à l’époque ? Juste prendre une photo avec lui. Et quand je chassais avec mon grand-père dans une barque, il tirait et je me bouchais les oreilles », se souvient la jeune femme.

Vitalina Batsarashkina aux Jeux Olympique 2020

Ensuite, Vitalina a commencé à fréquenter les cours de karaté et de badminton, mais elle n'aimait pas ces sports et, à l'âge de 12 ans, ses parents l'ont inscrite au tir. Selon son entraîneuse, Natalia Koudrina, la jeune fille s'est immédiatement affirmée comme un « enfant enjoué et un peu espiègle ».

« Elle aimait vraiment tirer, puis peindre les trous restants », a déclaré l'entraîneur à propos de la championne.

Au même âge, le 8 mars, les parents ont offert à la petite fille sa première carabine à air comprimé. Vitalina a commencé à tirer sur des cibles derrière les garages avec des amis, puis a commencé à chasser les canards avec son grand-père - et l'a même surpassé pour le nombre d'oiseaux tués.

La Hongroise Antoaneta Kostadinova (à gauche) avec Vitalina Batsarashkina à Tokyo, Japon, le 25 juillet 2021

Lors de sa toute première compétition par équipe, Batsarashkina a remporté une médaille de bronze.

« Mon entraîneuse m'a dit de regarder les autres filles tirer, puis d'essayer moi-même. Puis elle s'est assise sur le podium à côté de ma mère et a dit : "Maintenant, je vais avoir honte." Natalia Ivanovna était assise toute rouge mais je n'ai commis aucune erreur. [...] Ensuite, l'entraîneuse s'est approchée de moi et m'a dit : "Maintenant, nous allons apprendre à tirer normalement" », a raconté Batsarashkina à propos de sa première victoire. C'est alors, selon l’entraîneuse, qu'une passion sportive est née chez la jeune fille.

Premier amour, passion pour The Witcher et JO de Rio

En 2014, à l'âge de 18 ans, Vitalina a reçu une médaille de bronze aux Championnats d'Europe juniors de tir au pistolet à air comprimé à une distance de 10 m. La même année, elle a rencontré un athlète junior d'Orenbourg, Ivan Ilinykh. Un an plus tard, il a pris sa retraite, mais leur liaison dure toujours.

En 2015, la sportive a remporté la première place de la Coupe du monde junior et s'est en même temps intéressée pour la première fois aux jeux The Witcher.

Vitalina Batsarashkina aux Jeux Olympiques de Rio 2016

« J'ai acheté une console et un peu plus tard le jeu. J’adorais. À ce moment-là, je savais qu'il y avait des livres, alors j'ai décidé de les lire. [...] Geralt est vraiment génial. Bien qu'il y ait beaucoup de points dans le livre qui sèment le doute à ce sujet », raconte l'athlète à propos de son passe-temps.

En 2016, Batsarashkina a participé aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro. Avant la compétition, Vitalina a terminé le jeu avec son amie, cette dernière ne faisant que regarder.

Lors de la compétition, Batsarashkina a collé sur ses lunettes un autocollant avec le logo de « L'école du loup » tirée de The Witcher. Elle a remporté une médaille d'argent en pistolet à air par équipe mixte 10m, et a reçu un médaillon de l'école du chat en cadeau.

« J’étais nerveuse, même si extérieurement ce n’était pas visible. Les pensées non plus n'étaient pas très positives dans ma tête, mais j'essayais de les chasser, d’être concentrée sur chaque coup. [...] Pour être honnête, à Rio, je n'ai moi-même pas tout à fait réalisé que j'avais gagné une médaille. Ce sont des sentiments très mitigés ! [...] Bien sûr, je veux vraiment revenir aux Jeux olympiques dans quatre ans. Je vais tirer jusqu'au bout. Jusqu'à ce qu’on me chasse (rires) », a confié Batsarashkina au sujet de ses impressions sur sa première médaille olympique.

Or olympique et projets de mariage

En 2018, Vitalina a remporté la médaille d'or aux championnats du monde en équipe mixte.

Aux JO de Tokyo, l'athlète a remporté des médailles d'or au pistolet vitesse (tir à 25 mètres) et au pistolet à air comprimé (tir à 10 mètres). Dans la compétition par équipe mixte de pistolet à air comprimé (10 m), elle a décroché l'argent.

Dans le même temps, une panne électronique s'est produite lors de la finale du tir au pistolet à air comprimé à 10 mètres.

« Ils ont tous tiré, mais pas moi – j’ai fait une pause. Il restait encore 27 secondes. En théorie, j’aurais pu sans risque soulever le pistolet et tirer. Mais les organisateurs ont donné l’ordre d'arrêter […] Et ils m'ont donné 50 secondes de temps supplémentaire pour que je tire. Peut-être que cet incident m'a aidée. Je me suis détendue, je me suis reposée », a déclaré Batsarashkina.

Vitalina Batsarashkina avec sa médaille d'or olympique, le 30 juillet 2021, à Tokyo, Japon

Après la compétition, l'athlète s'est vu accorder six mois de vacances. Elle prévoit d'utiliser ce congé pour épouser son petit ami. Cependant, Batsarashkina reprendra l'entraînement beaucoup plus tôt.

 « Je pense à Paris [Jeux olympiques de 2024 - ndlr], a déclaré Batsarashkina. Certains blaguent, et disent que je vais pouvoir faire un enfant. Moi je réponds que Paris est pour bientôt et qu’il n’y a le temps de rien faire ».

Pourquoi est-ce Tchaïkovski et non l'hymne russe qui est joué aux Jeux olympiques de Tokyo ? Trouvez la réponse dans cette publication.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies