Kalachnikov crée un système de combat destiné aux forces spéciales

Group 99
Capable de fonctionner aussi bien dans l’Arctique que le désert saharien, il «masque» totalement le combattant qui le porte dans le spectre infrarouge.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Début mars, le groupe Kalachnikov a présenté son système de portage modulaire (SPM), une solution innovante qui intègre gilet pare-balles, systèmes de portage militaires et équipements dissimulés.

« Chaque mission nécessite un équipement spécifique, et le système de portage modulaire peut être adapté à n'importe quelle mission dans les conditions météorologiques du monde entier. Qu’il s’agisse de l’Arctique ou du désert du Sahara, le système convient à toutes les circonstances de bataille potentielles », a déclaré à Russia Beyond Vladimir Onokoï, un responsable du Département de coopération militaro-technique.

Pour les opérations en civil telles que la surveillance secrète, la société a présenté deux versions d'une ceinture de portage dissimulée qui permet à une personne de transporter tout l'équipement nécessaire en le dissimulant des regards extérieurs.

>>> Le Top-3 des armes russes présentées au salon IDEX 2021 d’Abou Dhabi

« Pour les missions en terrain accidenté où l'utilisation d’une protection contre les balles est impossible, nous avons deux plateformes de poitrine différentes qui transporteront tout l'équipement et les munitions dont vous avez besoin sans ajouter trop de poids à votre charge », a-t-il déclaré.

En cas de besoin d'une protection contre les balles lors d'opérations sous couverture, il existe deux versions de gilets pare-balles discrets qui peuvent être portés sous une veste ou un sweat à capuche, protégeant l’agent et n'exposant pas sa mission aux adversaires.

Pour les opérations conventionnelles, le SPM peut proposer des plaques porteuses détachables munies de systèmes de répartition des charges, conçues pour rendre cette « armure corporelle » plus confortable.

Il existe également un modèle d'assaut amélioré avec des modules souples pour le cou, l'aine, les épaules et les bras qui offrent une protection maximale contre les fragments de munitions explosives.

>>> Top-5 des fusils d'assaut de l'armée russe

« Pour le moment, nous proposons des modèles aux couleurs camouflage, asphalte (gris) et terre (marron de bataille) qui permettront à une personne de fusionner avec le terrain de la mission », a ajouté Vladimir Onokoï.

Le tissu a également fait l’objet d’un traitement spécial afin que le soldat qui le porte soit indétectable dans le spectre infrarouge par un tireur d'élite. Cette fonctionnalité sauvera des vies lors de tirs nocturnes durant lesquels les combattants utilisent des lunettes de vision dans l'obscurité totale.

Il s’agit d’un système complet qui peut être adapté à n'importe quelle mission. Jamais un tel système polyvalent n’a été créé en Russie ou ailleurs à l’étranger. C'est une autre caractéristique qui rend ce système unique.

« Il dépasse également le système de combat principal des soldats russes - Ratnik. Il possède une gamme d’utilisation plus large et convient bien aux opérations dans toutes les conditions météorologiques », a ajouté l’expert.

>>> Désert, Arctique, tropiques: comment la Russie teste ses armes dans des conditions extrêmes

Toutes les informations sur le système sont disponibles sur le site Web du Groupe 99.

Pourtant, Vladimir Onokoï n’a pas expliqué comment le nouvel équipement de Kalachnikov rivaliserait avec le système de combat « Centurion » (alias « Sotnik »), la prochaine génération des systèmes de combat Ratnik.

Dans cette publication découvrez comment sont sélectionnés les membres des forces spéciales russes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies