Le passage de deux puissants tigres de l’Amour immortalisé par un piège photographique russe (vidéo)

Konstantin Mikhаïlov/Russian Look/Global Look Press

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Ce sont de précieuses images qu’a récemment enregistrées un piège photographique installé dans la nature de la Région autonome juive, aussi connue en français sous le nom de Birobidjan, en Extrême-Orient russe, informe le Centre « Tigre de l’Amour ».

Le 26 janvier au matin, ce sont en effet deux robustes tigres sibériens qui ont été surpris, à leur insu, par l’appareil. Semblant particulièrement apprécier les joies de l’hiver, il s’agirait en réalité de deux des petits de la tigresse Svetlaïa et du tigre Boris, réintroduits à l’état sauvage en 2014 dans deux régions voisines. Le mâle avait alors, dès l’année suivante, parcouru pas moins de 500 kilomètres pour rejoindre sa douce, avec laquelle il avait suivi sa réhabilitation.

Depuis, les deux félins ont eu plusieurs portées, dont une dernière en 2020, de laquelle seraient issus les deux jeunes tigres filmés ici.

Au total, le Birobidjan abrite une vingtaine de ces imposants quadrupèdes, tandis que la Russie, dans son ensemble, en hébergerait près de 580, selon le dernier décompte de 2019 ; un nombre en hausse, signe d’espoir pour cette espèce menacée.

Dans cet autre article, nous vous présentions quelques-uns des animaux emblématiques de Russie malheureusement menacés d’extinction.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies