Tests du vaccin Spoutnik V: les étrangers peuvent se porter volontaires

Keystone Press Agency/Global Look Press

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le site officiel du maire de Moscou informe que, désormais, la participation aux tests du vaccin russe anti-Covid-19 n’est plus réservée aux seuls habitants de la capitale, et que les ressortissants de toutes les régions du pays et même les étrangers peuvent se porter volontaires s’ils résident ou travaillent dans cette ville.

« Moscou est une agglomération où étudient, travaillent et vivent des personnes venues des régions ainsi que des citoyens étrangers. Désormais, tous les désireux peuvent prendre part aux tests du vaccin anti-Covid-19 qui suivent l’enregistrement dans les établissements médicaux de Moscou », a déclaré Anastassia Rakova, adjointe au maire en charge des questions sociales.

Elle souligne toutefois qu’il est essentiel que les volontaires restent à Moscou en vue du suivi médical continu.

Lire aussi : Qu’apprend-t-on de nouveau sur le vaccin Spoutnik V de la publication dans The Lancet? 

Pour participer aux essais, la personne doit être majeure et avoir un niveau de russe suffisant pour remplir les formulaires et échanger avec les médecins. Elle doit en outre ne pas être atteinte de la Covid-19 ou de maladies respiratoires et ne pas avoir été en contact avec des malades au cours des deux semaines ayant précédé les tests.

La procédure est déconseillée aux femmes enceintes et aux couples planifiant une grossesse au cours des trois mois à venir.

C’est en août que la Russie a enregistré son premier vaccin anti-Covid, le Spoutnik V, développé par l’Institut Gamaleïa. Une publication dédiée a paru dans les pages du magazine The Lancet. En outre, l’enregistrement d’un autre vaccin, celui mis au point par le Centre de virologie et microbiologie Vektor est attendu avant le 15 octobre.

Le ministère de la Santé russe a en outre donné son feu vert pour les tests cliniques du vaccin du Centre fédéral de recherche et développement de médicaments immunobiologiques Tchoumakov.

Dans cet autre article, apprenez-en plus au sujet du troisième vaccin développé par la Russie contre la Covid-19.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies