Moscou entame la vaccination de ses habitants-volontaires contre la Covid-19

Cadu Rolim/Keystone Press Agency/Global Look Press

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Hier, 9 septembre, a eu lieu la vaccination des premiers Moscovites ayant souhaité participer à la troisième phase d’essai du vaccin Spoutnik V, développé par la Russie contre la Covid-19, informe l’agence Interfax, citant les propos d’Anastassia Rakova, adjointe au maire en charge des questions de développement social.

« Aujourd'hui à Moscou, dans le cadre des essais post-enregistrement, la vaccination des citoyens contre la nouvelle infection à coronavirus a débuté. Les premiers participants ont déjà effectué leur piqure dans les établissements médicaux de la capitale », a en effet déclaré cette dernière.

Et de préciser que 35 000 Moscovites avaient d’ores et déjà effectué une demande pour prendre part à cette phase d’essai du préparatif, que l’on connait désormais sous le nom de Spoutnik V.

À noter que la vaccination sera conduite en deux étapes. Tout d’abord, les volontaires se verront administrer le premier composant du vaccin, puis, dans 21 jours, le second. Leur composition en substances actives diffère afin de renforcer la défense immunitaire des participants.

Au total, les autorités espèrent attirer 40 000 citoyens à contribuer à cette ultime phase d’essai, afin de pouvoir ensuite tirer les conclusions quant à l’efficacité et la sûreté du préparatif. L’injection du vaccin s’avère dans ce cadre gratuite.

Pour rappel, c’est le 11 août que la Russie avait annoncé l’enregistrement du Spoutnik V, développé par le Centre national de recherche en épidémiologie et microbiologie Gamaleya.

Dans cet autre article, nous vous révélons ce que l’on sait de ce vaccin russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies