Quid du tourisme médical en Russie?

Pixabay

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Si la pandémie a porté un coup sérieux au marché des services médiaux – au cours des six premiers mois de l’année en cours, seuls 1,2 million d’étrangers ont sollicité une aide médicale dans le pays, soit près de trois fois moins que l’année passée – les recettes des exportations dans ce domaine constituent tout de même 145 millions de dollars, écrit Rossiyskaya Gazeta. Au cours de cette période, moins d’aide médicale hautement technologique a été fournie, compte tenu des conditions, mais le ministère de la Santé n’exclut pas que la demande sur ces services puisse augmenter une fois la pandémie finie. 

La plupart des étrangers qui viennent se soigner en Russie sont les citoyens de pays de l’ex-URSS, notamment les Ouzbeks, les Tadjiks, les Kazakhs, mais aussi les Ukrainiens, les Azéris et les Moldaves. Les Européens constituent tout de même 30% de ce flux de touristes médicaux et les Allemands occupent une place importante parmi eux.

Lire aussi : Pourquoi le système de santé soviétique était-il un des meilleurs du monde? 

Comme le précise la publication, ce sont notamment les méthodologies avancées et les prix abordables qui attirent les étrangers en Russie : plusieurs services ne cèdent en rien à ceux fournis aux États-Unis et en Europe, mais coûtent 4-5 fois moins.

Les domaines les plus prisés sont la cardiologie, la stomatologie, l’ophtalmologie, la traumatologie et l’orthopédie, tout comme l’oncologie, la neurologie et la médecine esthétique et reproductive.

Le projet national Santé publique prévoit que vers 2024 l’exportation de services médicaux apportera au budget jusqu’à un milliard de dollars par an, à condition que pas moins de 1,2 million d’étrangers se fassent soigner dans le pays et que la facture moyenne par personne constitue 800 dollars minimum.

Dans cet autre article, nous nous penchons sur une autre forme de tourisme en Russie gagnant à être connu : le tourisme de beauté.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies