«Portes de l'enfer»: cette faille géante de Iakoutie qui s’agrandit peu à peu  

Google Maps
La plus grande fracture du pergélisol au monde est appelée «portes de l'enfer». Mais de quoi s’agit-il au juste? Comment est-elle apparue et constitue-t-elle une menace?

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Lorsque vous vous trouvez près du cratère de Batagaï, vous entendez d’étranges crépitements et des claquements. Ensuite, vous découvrez soudainement que les arbres sur votre chemin ont disparu et que vous vous tenez sur un rebord en surplomb. Vous êtes au bord d'une faille. Sous vos pieds, une centaine de mètres de paroi glacée et raide qui peut s'effondrer à tout moment. Des morceaux de glace, parfois de la taille d'une voiture, s'écrasent régulièrement au fond du cratère.

Les habitants appellent la faille Batagaïski « porte de l'enfer » ou « porte de l'autre monde ». En fait, le phénomène n'a rien à voir avec des forces surnaturelles : ce gouffre dans le sol est l'œuvre de l'homme. Il a reçu le nom de « cratère » uniquement en raison de la taille massive de la fosse.

À la fin des années 1930, de l'étain était extrait dans cette région de Sibérie orientale, non loin de la rivière Batagaïa, et dans les années 1960, les forêts ont été activement abattues, c'est pourquoi le sol à cet endroit a fini par s’affaisser. Au début, ce n'était qu'un petit ravin, mais la situation s'est rapidement aggravée. Tout cela à cause du pergélisol.

« La déforestation sur le pergélisol a des conséquences désastreuses assez rapidement. À cause de cela, la situation hydrologique a changé : les cours d'eau se sont mis à couler dans l'autre sens, le sol et la couverture végétale ont disparu, le pergélisol a commencé à dégeler plus profondément », explique le chercheur principal à l'Institut des sciences du sol de l'Académie russe des sciences Alexeï Loupatchev, spécialisé dans l’étude de la faille.

>>> Comment les Russes construisent des villes sur le pergélisol

Le sol s'est affaissé rapidement et bientôt un entonnoir s'est formé. En hiver en Iakoutie, la température descend à -45-50°C, mais en été il fait chaud, ce qui ne fait qu'aggraver le dégel du pergélisol en surface.

>>> Que se passe-t-il lorsque le permafrost fond?

Aujourd'hui, le gouffre mesure environ un kilomètre de long, 800 mètres de large et 100 mètres de profondeur, ce qui en fait le plus grand gouffre thermo-karstique au monde dans le pergélisol. Par sa forme, il ressemble à un mollusque géant avec une queue, et les habitants du village de Batagaï ont déjà l'habitude de fantasmer ce qui va se passer quand il « poussera » vers la montagne Kirguilliakh la plus proche et qui d'entre eux « gagnera » ce « match » (réponse ci-dessous).

« En moyenne, le trou s’élargit de 10 à 15 mètres par an », explique l'inspecteur d'État chargé de patrouiller son périmètre, et note qu'il s'agit « d'un processus très lent, il n'y a rien à craindre ». Alexeï Loupatchev en convient : « Ce phénomène ne menace pas la planète. La menace la plus réelle est que vous y tombiez et que vous vous cassiez la jambe ».

Cependant, ce phénomène attire l'attention. En 2017, la revue scientifique de l'Université de Cambridge, Quaternary Research, a consacré la première grande monographie à la fosse iakoute. En raison de la fonte et des glissements de terrain réguliers, la méga-fracture a exposé d'anciennes couches de glace et de sol, qui peuvent être utilisées pour étudier les caractéristiques biologiques et climatiques de la planète. La couche la plus ancienne à laquelle un accès est apparu date d’environ 600 à 650 000 ans. Les scientifiques estiment ce mur de cent mètres contient littéralement toute notre histoire.

>>> En images: la vie dans le lieu habité le plus froid de la planète

Au fond de la faille, on trouve régulièrement des restes de mammouths (la Iakoutie contient 60 à 80% de tous les os de mammouths du monde), de lemmings, de bisons et d’autres animaux anciens. Des expéditions scientifiques de paléontologues du monde entier sont envoyées dans le cratère de Batagaï, mais en été, il est devenu dangereux d'effectuer de telles fouilles. La glace fond activement, provoquant de fréquentes avalanches. Malheureusement, cela n'arrête pas tout le monde. Parmi les habitants, certains sont prêts à risquer leur vie et à descendre illégalement pendant qu'il n'y a personne pour trouver des défenses de mammouth décongelées et obtenir des revenus pour plusieurs années.

Il est difficile de dire combien de temps la faille va s’agrandir, mais elle a certainement une limite. Par exemple, jusqu'à ce qu'elle atteigne un sol rocheux. À la fin, la dépression se transformera en un ravin envahi par la végétation, au fond duquel se formera très probablement un lac. Mais jusqu'à ce moment, encore un siècle pourrait encore s'écouler.

Que se passe-t-il lorsque le permafrost fond ? Trouvez la réponse dans cette publication.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies