En Russie, une patiente contracte le coronavirus après en avoir guéri

Au Centre médical de recherche endocrinologique de Moscou

Au Centre médical de recherche endocrinologique de Moscou

Xinhua/Global Look Press

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

En République de Bouriatie (Sibérie), une femme a été hospitalisée après avoir été diagnostiquée positive à la Covid-19, bien qu’elle ait d’ores et déjà vaincu cette maladie plusieurs semaines auparavant. Il s’agit là d’une première en Russie, rapporte l’agence RIA Novosti, se référant à une déclaration de Tatiana Symbelova, médecin en chef de l’hôpital infectieux local.

Le 22 avril, la patiente avait en effet été autorisée à quitter l’établissement sanitaire, la disparition du coronavirus de son organisme ayant été confirmée par deux tests. Plus de deux semaines plus tard, elle a cependant présenté des signes de troubles respiratoires aigus, dont la Covid-19 s’est avéré la cause, comme l’a ensuite prouvé un prélèvement salivaire.

« À présent la question est de savoir s’il s’agit d’une seconde contamination ou d’une récidive de la maladie qu’elle avait eue », a tenu à nuancer Symbelova.

Pour information, depuis le début de la pandémie, la Russie a enregistré sur son territoire 262 843 cas de contamination, ayant entraîné le décès de 2 418 individus. Au total, plus de 6,4 millions de tests de dépistage y ont été effectués, tandis que 58 226 personnes ont guéri de l’infection.

Dans cet autre article, découvrez en images l’hôpital moscovite bâti en un mois seulement pour lutter contre la pandémie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies