Un «indice d'auto-isolement» pour mesurer le respect des règles de confinement à travers la Russie

AFP
L'indice a été élaboré par le géant russe de l’informatique Yandex.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Après que Moscou et d'autres régions russes ont instauré un régime strict « d'auto-isolement » (équivalent du confinement) pour tous les citoyens sans exception, la plus grande société informatique russe, Yandex, a lancé un service qui mesure le respect par la population de ces nouvelles règles temporaires.

Comment ça marche ?

Selon le communiqué de presse de la société, l'indice d'auto-isolement compare les activités des utilisateurs de Yandex en ville avec une journée de travail habituelle avant la pandémie. « Si l’activité est la même que pendant une heure de pointe habituelle, le niveau d'auto-isolement est bas, 0 point, et c'est mauvais, indique le communiqué. Si tout est calme en ville comme la nuit, c'est 5 points. Plus le niveau est élevé, plus il est difficile pour le virus de se propager ».

>>> Coronavirus: l’analyse des données permet d’anticiper le chemin de la pandémie en Russie

Yandex indique que le 30 mars, l'indice d'auto-isolement dans toutes les villes russes de plus d'un million d'habitants était de 2,9. Les données montrent qu'à partir du 28 mars, l'indice a rapidement augmenté dans tout le pays. Dimanche, il était de 3,6. Cela signifie que les gens restent vraiment à la maison. À Moscou, l'indice au 30 mars était de 3,2. À Saint-Pétersbourg, il était de 3.

Selon les données de Yandex, le 31 mars, l'indice le plus élevé se trouvait dans la ville sibérienne de Krasnoïarsk (3,8), suivie de Nijni-Novgorod (3,6), Omsk (3,6), Perm (3,5), Oufa (3,4), Tcheliabinsk (3,4) , Voronej (3,3), Ekaterinbourg (3,3) et Moscou (3,3).

Parmi les villes plus petites, les endroits les plus « isolés » sont deux villes d'Extrême-Orient : Khabarovsk (4,7) et Vladivostok (4,6).

Quelles sont les villes couvertes par l'indice ?

L'indice montre actuellement le niveau d'auto-isolement des villes de plus de 100 000 habitants. L'indice russe moyen est calculé pour les villes de plus d'un million d'habitants. La société informatique promet d'introduire prochainement ce service pour les plus petites villes.

La Russie est-elle en mesure d'affronter le pic pandémique? Nous tentons de répondre à cette question dans cet autre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies