Fermeture des frontières russes: informations aux étrangers coincés dans le pays

AP
Le 30 mars 2020, la Russie a fermé toutes ses frontières. Dans le présent article, nous expliquons la démarche à suivre aux citoyens étrangers n’ayant pu quitter le pays à temps.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Qu’est-ce qui s’est passé ?

Le premier ministre russe Mikhaïl Michoustine a signé l’arrêté portant sur la fermeture des frontières du pays à partir du 30 mars. La circulation à travers tous les types de points de passage frontaliers – routiers, ferroviaires et autres – a été suspendue.

Aide des consulats

La décision de l’Agence fédérale aérienne russe Rosaviatsia d’interdire les vols internationaux fait une exception pour ceux liés au rapatriement des étrangers, explique Léonid Soloviev, juriste de l’ONG des droits de l’Homme russe Agora.

« Ainsi, les étrangers peuvent chercher d’une manière autonome des billets pour les vols restants », explique-t-il.

Toutefois, il serait plus judicieux de s’adresser à l’ambassade ou au consulat du pays d’origine. Le juriste explique que, par le biais diplomatique, les représentants des pays étrangers en Russie doivent organiser des vols pour évacuer leurs compatriotes.

En cas d’absence d’aide, l’étranger doit s’adresser aux défenseurs des droits de l’Homme, rappelle Soloviev.

>>> Un régime de confinement strict instauré à Moscou et dans sa région

Exceptions

L’arrêté prévoit une série d’exceptions. Ainsi, pourront traverser les frontières :

Les diplomates et membres de leur famille

Les coursiers militaires et diplomatiques

Les membres de délégations étrangères quittant le pays

L’exception est également faite pour les brigades ferroviaires, les chauffeurs de camions et l’équipage des navires livrant des marchandises en Russie.

Prolongement du visa russe

Suite à la propagation du coronavirus et à la fermeture des frontières, le ministère russe de l’Intérieur a autorisé les étrangers à prolonger la durée de leur séjour en Russie.

« À partir du 19 mars 2020, les citoyens étrangers peuvent proroger leur séjour provisoire en Russie. Pour le faire, ils doivent s’adresser à l’antenne la plus proche du ministère russe de l’Intérieur et rédiger une demande », informe le département sur son site.

En outre, la durée des visas sera elle aussi prolongée. Si le document a déjà expiré, c’est la durée du séjour provisoire qui sera prorogée. Aussi, le ministère de l’Intérieur a relancé l’examen des demandes d’obtention de permis de travail. 

Dans cet autre article, découvrez comment Sotchi a chassé en une journée 52 000 touristes en raison du coronavirus.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies