Génome du coronavirus décodé, photo du virus: comment la Russie progresse-t-elle vers le vaccin?

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le ministère russe de la Santé a informé la semaine dernière que des chercheurs de l’Institut de recherche scientifique sur la grippe avaient pu déchiffrer le premier génome complet d'un échantillon du nouveau coronavirus, et ce, à partir d’un prélèvement effectué sur un patient.

Comme l'a expliqué le docteur en sciences médicales Dmitri Lioznov, les informations procurées par le génome aideront au développement des vaccins et des médicaments antiviraux pour le traitement du coronavirus. « Ce coronavirus est nouveau pour nous, c'est pourquoi il est essentiel d'avoir la possibilité de déterminer le chemin de sa diffusion et la pénétration sur le territoire de notre pays, de ses changements », cite ses propos le communiqué ministériel.

On apprend en outre que les informations reçues ont été envoyées à une base de données internationale utilisée par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les principaux groupes de recherche mondiaux pour surveiller l'évolution mondiale du nouveau coronavirus.

>>> Combattre la Covid-19: la Russie envoie des virologues militaires en Italie

Le même jour, les scientifiques du centre de recherche d’État de virologie et de biotechnologie Vector, situé à Novossibirsk, ont réussi à l'aide d'un microscope à prendre des photos de ce virus qui a touché des centaines de milliers de personnes à travers le monde.

En outre, des systèmes de dépistage du nouveau coronavirus ont été aussi élaborés par les scientifiques de centre Vector qui s’occupent actuellement du développement d'un vaccin.  D’après le site de Rospotrebnadzor, service fédéral de surveillance de la protection des droits des consommateurs, la Russie a déjà livré ces systèmes à 13 pays, dont les nations membres de l'Union économique eurasienne, de la CEI, ainsi que l'Iran, la Mongolie et Corée du Nord. De plus, selon le rapport, ils seront bientôt fournis à l’Egypte, à la Serbie et au Venezuela.

Dans cet autre article, le médecin-chef d'un hôpital spécialisé de Moscou répond aux questions sur le coronavirus.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies