Combattre la Covid-19: la Russie envoie des virologues militaires en Italie

AP
Huit brigades de médecins dépêchés en Italie apportent avec eux de l’équipement de ventilation artificielle des poumons.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le 23 mars, l’aviation militaire russe a envoyé en Italie des experts, mais aussi des désinfectants et de l’équipement médical nécessaire au traitement des patients atteints du Covid-19, informe le ministère russe de la Défense sur son site.

Au total, huit brigades de virologues et médecins militaires ont mis le cap sur la Botte pour rejoindre, comme l’explique l’institution, « les régions les plus touchées du pays ». Les avions transportant ces spécialistes et le fret précieux – des appareils de ventilation artificielle des poumons – ont été accueillis à l’aéroport militaire de Pratica di Mare, situé à 30 km au sud-ouest de Rome. La décision de venir en aide à l’Italie, pays le plus touché par le coronavirus en Europe, a été rendue publique samedi, le jour où le Président russe s’est entretenu avec le premier ministre italien Guiseppe Conte.

En effet, au cours de ces derniers jours, l’Italie a dépassé la Chine en termes du nombre de victimes du coronavirus. Selon le dernier bilan officiel, quelque 64 000 personnes y ont été testées positives. Quant au bilan des victimes, il a dépassé le seuil des 6 000 morts.

>>> Covid-19: pourquoi la Russie construit un nouvel hôpital malgré un faible nombre de malades                                         

Qui sont ces médecins militaires et pourquoi eux ?

Les forces armées russes possèdent des Troupes de protection radiologique, biologique et chimique (RKhBZ). Cette structure a été créée en vue d’éliminer les conséquences d’un éventuel recours à une arme de destruction massive, mais aussi de soigner les militaires d’épidémies et de virus.

« Les personnes qui ont lutté il y a quelques années contre l’Ebola en Afrique sont envoyées en Italie. Ce sont des personnes riches d’expérience de travail en situation de crise et de stress », a expliqué à Russia Beyond l’ancien analyste militaire du journal Izvestia Dmitri Safonov.

Et d’expliquer que les experts acheminent avec eux dans la Botte l’équipement dernier cri exposé lors des salons militaires Armée-2018 et Armée-2019 tenus dans la région de Moscou.

Outre la Russie, « seuls les États-Unis et le Royaume-Uni possèdent des troupes similaires. Les Américains et les Britanniques sont actuellement pris par le traitement des malades dans leurs propres régions. Et comme en Russie la situation avec le coronavirus est moins critique qu’en Europe et aux États-Unis, nous pouvons venir en aide à nos camarades à l’étranger », a en outre expliqué M. Safonov.

Décoder le génome européen du coronavirus

Outre l’aide aux malades, la Russie espère obtenir le génome européen du coronavirus pour se préparer à contrer cette pandémie sur son sol.

« Le génome chinois du coronavirus, nous le possédons déjà et les médecins travaillent sur le vaccin. Dès que les médecins obtiendront une image complète venue d’Occident, ils pourront accélérer le travail sur le médicament », a conclu l’expert.

Dans cet autre article, nous vous expliquons comment la Russie lutte contre le coronavirus. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies