Le cargo spatial russe Progress rejoint l’ISS en un temps record

Roscosmos

Le vaisseau cargo russe Progress MS-11, ayant décollé hier au cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, a rejoint et s’est arrimé à la Station spatiale internationale (ISS) en un temps record, se félicite l’agence spatiale Roscosmos sur Twitter.

Le processus a en effet duré 3h21, soit moins que le record détenu depuis juillet dernier par sa version MS-09 et s’élevant à 3h40. Après deux révolutions autour de la Terre, le cargo Progress a ainsi approvisionné la station en carburant, en eau et en d’autres denrées nécessaires à son exploitation. Il y a en outre acheminé des équipements scientifiques.

>>> Le mystère Gagarine: pourquoi le premier homme dans l'espace est-il mort si jeune?

Comme le fait noter l’agence, cela ouvre en outre de nouvelles perspectives pour les vols orbitaux habités.

À noter que le record absolu, toutes catégories d’appareils confondues, a également été établi par un modèle russo-soviétique : la navette sans pilote Cosmos-188, qui a effectué le premier amarrage automatique de l’histoire en octobre 1967, en soixante-huit minutes seulement.

Dans cet autre article, nous vous expliquons pourquoi des Russes refusent de croire que les Américains ont marché sur la Lune.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies