Les dix meilleurs avions civils soviétiques et russes

L’Union soviétique a produit de nombreux avions de ligne exceptionnels, largement utilisés tant dans le pays qu’à l’étranger. Aujourd’hui, après une longue pause causée par la chute de l’Union soviétique, la Russie rétablit les bonnes vieilles traditions en matière de construction aéronautique.

An-2

Véritable vétéran, l’avion biplan monomoteur An-2 est fabriqué depuis 1947 et il est encore produit en Chine. L'An-2 est activement utilisé dans l'agriculture, les sports aériens et le transport de passagers. Avec plus de 1 500 unités en service en Russie aujourd'hui, l'avion représente environ 90% du secteur de l'aviation légère dans le pays et est surnommé « l'avion éternel » par les spécialistes.

Il-18

Ancien vétéran de l'aviation civile soviétique et russe, l'Il-18 est utilisé depuis plus de 40 ans en tant qu'avion de transport de passagers et sert toujours l'armée. Fiable et facile à manipuler, il était très apprécié parmi les pilotes. Les passagers à leur tour aimaient son intérieur large et confortable.

Il-62

L'Il-62 était le premier avion de ligne à long rayon d'action de l'Union soviétique conçu pour les vols intercontinentaux. C’était le plus gros avion de transport de passagers au monde lorsqu’il a pris son envol en 1963.

De nos jours, la plupart des opérateurs de l’Il-62 dans le monde ont cessé de l’utiliser pour le transport commercial de passagers. Cependant, la Corée du Nord utilise toujours ces appareils, et l’un d’eux sert d’équivalent d’Air Force One au dirigeant du pays, Kim Jong-un.

Yak-40

Conçu au début des années 1960, le Yak-40 est devenu le premier avion de ligne à turboréacteur de l’Union soviétique et au monde destiné aux compagnies aériennes locales. Comme il n’y avait pas de section bagages, tous les bagages étaient livrés lors de l’atterrissage et étaient stockés dans un vestibule spécial.

 Tu-144

Avec le Concorde, le Tu-144 était l'un des deux avions de transport supersonique en service. Il a effectué son premier vol le 31 décembre 1969, un mois plus tôt que son homologue européen.

En raison de son coût élevé et de son manque de fiabilité, le Tu-144 a été abandonné. Cependant, l'avion a été utilisé par la NASA à des fins de recherche supersonique. Les Américains ont préféré l'avion soviétique à l'avion européen, car il était plus rapide: 2 300 km/h contre 2 150 km/h.

Tu-154

Avec ses 1 026 unités, le Tu-154 est l’avion de ligne soviétique le plus fabriqué en série. Avec une vitesse de 850 km/h, c'était l'un des plus rapides de l’URSS. Aujourd'hui, un seul avion Tu-154 est utilisé pour le transport de passagers (par Alrosa Airlines en Sibérie), tandis que 18 appareils sont utilisés par l'armée.

Malheureusement, le Tu-154 a été impliqué dans certaines des pires tragédies de l'aviation. En 1985 a eu lieu le plus grave crash aérien de l'histoire de l'aviation soviétique : un Tu-154 s'est écrasé avec 200 passagers à bord en Ouzbékistan. Et en 2010, un Tu-154 polonais, transportant notamment le président Lech Kaczynski, s’est écrasé près de Smolensk.

Il-86

Avec ses 106 appareils, l'Il-86 était l’avion de ligne à réaction à corps large le plus fabriqué en masse en URSS. « L’Airbus soviétique » pouvait accueillir 350 passagers. Les projets de modernisation de l’Il-86 pour porter sa capacité à 450 sièges n’ont jamais vu le jour.

Il-96

L’Il-96, ou plus précisément sa version Il-96-300PU, est aujourd’hui l’équivalent russe de l’appareil présidentiel américain Air Force One. Il est équipé d'une salle à manger, de douches, de toilettes pour les invités VIP et même d'une salle de sport.

SSJ-100

Le Sukhoi Superjet 100 est le premier avion de ligne conçu pour la Russie après la chute de l'Union soviétique. Le principal opérateur actuel, après la Russie, est la compagnie mexicaine Interjet avec 22 appareils.

MC-21

Le dernier né des avions de ligne russe a effectué son premier vol en 2017 et la production en série sera lancée cette année. Selon ses créateurs, l'Irkut MC-21 est capable de rivaliser avec les Airbus et Boeing à corps étroit modernes.

Dans cet autre article, nous vous racontons trois atterrissages d’urgence spectaculaires ayant été réalisés par des pilotes d’avions de ligne russes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies