Le tour du monde en 150 heures grâce à l'énergie solaire

Sk.ru
Le célèbre voyageur Fiodor Konioukhov, qui a réalisé le tour de la Terre en ballon, est prêt pour une nouvelle aventure. Il envisage de faire le tour du monde à bord d'un avion solaire créé par des concepteurs russes.

Un nouveau projet appelé Albatross vise à créer un avion alimenté à l'énergie solaire qui réalisera le premier vol sans escale autour de la Terre. Il aura lieu en 2020, mais les recherches doivent d'abord cumuler un grand nombre de données.

Dans le cadre de ce projet, les concepteurs ont lancé le laboratoire photovoltaïque volant, une méthode de conversion de l'énergie solaire en énergie électrique. Il est équipé de modules solaires flexibles uniques, produits par la société TEEMP basée à Moscou.

Lire aussi : En Russie, l’irrésistible ascension de l’énergie solaire

« Ces modules solaires affichant une efficacité de plus de 22% sont capables de capter à la fois la lumière solaire directe et réfléchie », a déclaré Sergueï Kourilov, directeur général de TEEMP.

Des modules solaires flexibles sont installés sur les surfaces supérieure et inférieure de l'aile, le châssis et la partie supérieure du fuselage. Un radiateur électrique permet de maintenir une température confortable à l'intérieur de l'avion lors de vols longue distance et à haute altitude.

Le laboratoire photovoltaïque a été présenté fin octobre à Skolkovo, le plus grand centre technologique de Russie.

Toute une gamme de nouvelles solutions technologiques doit être développée pour que le premier vol autour du monde devienne une réalité, a déclaré Mikhaïl Lifchits, responsable du projet Albatross. Selon lui, le laboratoire photovoltaïque est l'étape la plus importante du processus.

Lire aussi : Le pôle Konioukhov

« Nous ne savons pas encore combien d'énergie un avion serait capable d'accumuler sous différentes latitudes et à différentes heures de la journée », a-t-il déclaré. Les développeurs ont besoin de réaliser des calculs approfondis pour concevoir l’avion.

Le tour du monde se déroulera à une altitude de 12 à 14 km à une vitesse moyenne de 210 km/h. Il est prévu que l'avion parcourra 35 000 kilomètres en 150 heures et qu’il survolera les territoires de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande, du Chili, de l'Argentine, du Brésil et de l'Afrique du Sud.

La Russie a réalisé d’énormes avions à couper le souffle. Découvrez-les ici de vos propres yeux !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies