Marre des sports banals? Bienvenue en Russie pour le Biathlon de chars d’assaut

Diana Lightman

Ceci est un article invité de nos amis de Slavorum, le centre de la culture, de l'histoire, des traditions et de la mythologie slaves. Pour lire leurs articles, visitez Slavorum.org ou suivez-les sur Facebook.

Nous autres Russes, avons toujours été célèbres pour notre mode de vie particulier, et le sport ne fait pas exception. Parfois, nous nous ennuyons en regardant toutes ces compétitions ordinaires, comme le football, le hockey sur glace ou les sports d’hiver, qui suivent tous la même intrigue. Ainsi, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a décidé de faire quelque chose à ce sujet et a créé le biathlon international de chars d’assaut. Si vous ne l'avez pas vu, cela changera votre vision du sport pour toujours.

Le biathlon de chars d’assaut est un sport militaire qui teste les capacités des équipes de chars, y compris leurs compétences en terrain accidenté, combinées à la capacité de fournir un tir précis et rapide lors des manœuvres.

Vidéo :  Les redoutables chars russes en pleine action, comme si vous y étiez

Les jeux, ou au moins le concept, existaient avant même leur introduction officielle en 2013, lorsque le biathlon de chars d’assaut n'était pas encore un concours véritablement international, impliquant seulement la Russie, le Kazakhstan, la Biélorussie et l'Arménie.

Après la première compétition, les jeux ont commencé à prendre de la vitesse et en 2014, 12 pays (Russie, Arménie, Chine, Kazakhstan, Biélorussie, Inde, Kirghizstan, Serbie, Mongolie, Venezuela, Angola et Koweït) ont répondu présent, avant d’être rejoints par le Nicaragua en 2015. En 2016, la compétition a accueilli 17 pays avec les nouveaux venus : l'Iran, le Zimbabwe, l'Azerbaïdjan et la Biélorussie (qui ont manqué le concours 2015). Enfin, en 2017, 19 pays se sont affrontés. Le Laos et l'Ouganda ont grossi les rangs.

Cette année, le nombre de participants atteint 21 avec le Myanmar et la Syrie. Le véhicule principal est le char T-72B3, qui est fourni à chaque équipe. Pourtant, la Chine et la Biélorussie ont tendance à utiliser leurs propres machines, le TYPE 96B et le T-72 considérablement modifié. La compétition se compose de trois étapes : les courses individuelles (avec toutes les équipes participantes), les courses de relais de demi-finale et la finale du relais.

Lire aussi : Quiz: à quel point connaissez-vous les armes russes à travers l’histoire?

Course individuelle

Les courses individuelles déterminent le classement des équipes. À ce stade, trois équipages de chaque équipe participent, et chaque équipage utilise son propre véhicule. Les chars partent séparément, avec un intervalle d'une à deux minutes, de sorte qu'il y a quatre chars en même temps. Chaque équipage effectue trois tours de trois à quatre kilomètres avec trois séances de tir : tir au canon sur une cible en forme de « tank », tirs de mitrailleuse sur un « hélicoptère », et tir coaxial sur un « lance-grenades ». Mais la mission n'est pas encore terminée.

Les machines doivent également naviguer entre plusieurs obstacles. Les résultats de chaque équipage sont comptés en additionnant le temps total et les pénalités. Les douze meilleures équipes de la course individuelle gagnent un ticket pour la demi-finale de la course de relais.

Course de relais

Les courses de relais déterminent la meilleure équipe. Chaque équipage réalise quatre tours de trois à cinq kilomètres en surmontant les mêmes obstacles et engageant des cibles sur trois lignes de tir. Cependant, les règles sont un peu différentes: maintenant les équipages partent en même temps, donc il y a quatre chars en action simultanément. Les quatre équipes ayant obtenu les meilleurs résultats en demi-finale sont qualifiées pour la finale. Les gagnants sont récompensés par une coupe spéciale après la dernière course de relais.

Lire aussi : Trois jours dans les Forces spéciales, ou comment survivre dans l'armée russe

Le biathlon de chars d’assaut se déroule sur le champ de tir d'Alabino à Naro-Fominsk, dans la région de Moscou, et dure de la fin juillet à la mi-août. Cette année, le calendrier est déjà fixé et l'événement aura lieu du 28 juillet au 11 août. Il y a plusieurs façons d'atteindre l'endroit, y compris un transfert gratuit pour ceux qui ne voyagent pas en voiture. La compétition n'est pas la seule chose intéressante à Alabino : sur le territoire du champ de tir, il y a de nombreuses expositions, des cantines vendant de la nourriture de différents pays, des terrains de jeux pour enfants, des machines d'entraînement, des camions de nourriture, etc.

Lire aussi : Le Terminator russe sera-t-il transformé en véhicule de combat sans pilote?

Le biathlon de chars d’assaut fait partie des Jeux internationaux des Armées qui ont lieu chaque année et déterminent les meilleurs parmi les différents types de troupes : police militaire, parachutistes, avions, cantines militaires, etc. La compétition de chars est traditionnellement organisée à Moscou, ainsi que le concours de cantines militaires. Les billets sont disponibles sur le site officiel du biathlon de chars d’assaut, et si vous avez peur de vous perdre, des bénévoles sont toujours là, prêts à traduire et donner des instructions.

Savez-vous comment la Russie teste les limites de ses forces spéciales? Nous vous le racontons dans cette autre publication

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies