Le centre-ville de Moscou prend un coup de vert

Strelka KB
Le retour des arbres sur l’Anneau des jardins à Moscou est l’idée clé du réaménagement en profondeur de cette zone.

Strelka KBStrelka KB

Moscou a donné le coup d’envoi aux travaux de réaménagement de l’Anneau des jardins, ce boulevard périphérique d’une quinzaine de kilomètres qui cerne le centre-ville. À l’issue des travaux, le nombre de voies sera réduit pour passer de 12, voire de 16 par endroits, à 10, tandis que les trottoirs élargis se pareront d’arbres.

Les architectes souhaitent redonner son aspect d’antan à l’Anneau des jardins qui, il y a plus de cent ans, était un large boulevard verdoyant. « L’idée de faire revenir les espaces verts sur ce boulevard constitue le pivot du réaménagement », a déclaré à RBTH le service de presse de la société Strelka, opérateur du programme d’élaboration de projets.

La société a engagé seize bureaux d’architecture et d’urbanisme russes et étrangers dont l’allemand Latz + Partner, le français Villes & Paysages et le norvégien Snøhetta. Les travaux, organisés dans le cadre du programme Ma rue lancé par le gouvernement de Moscou en 2014, doivent être achevés d’ici l’automne prochain. Il est prévu de réaménager les trois quarts de l’Anneau des jardins, depuis la rue Dolgoroukovskaïa jusqu’à la place Zoubovskaïa.

Boulevard Smolenski

Les arbres seront plantés en double ligne pour former une zone-tampon entre les piétons et les voitures. Le projet prévoit d’élargir les trottoirs, d’aménager des voies de dégagement avec places de parking, ainsi que de créer des zones de repos pour les piétons.

Avenue Zatsepski

Il est prévu de rétablir le petit jardin historique situé devant le Musée théâtral Bakhrouchine, tandis que le reste de l’avenue sera aménagé conformément au programme général avec larges trottoirs, pavés multicolores, terrasses, arbres et passages pour piétons.

Parc des arts Muzéon

La place située devant l’entrée de ce parc est très fréquentée, tant par les piétons que par les moyens de transport, car elle joue le rôle de plaque tournante pour les visiteurs. Selon le nouveau projet, les trottoirs seront agrandis pour faire 13 mètres de large, une cinquantaine d’arbres seront plantés et de petits monticules-gazons seront mis en place. Le parking s’identifiera à un espace vert.

44, avenue Zemlianoï

Cet espace à escaliers de style italien est à-demi dissimulé par une arcade qui le sépare de l’Anneau des jardins. Le parking sauvage qui y a été organisé sera remplacé par une cour à asphalte de couleur, avec des buissons et des fleurs. L’espace sera principalement destiné aux enfants et aux adolescents, une école étant située juste à côté.

Place Zoubovskaïa

C’est actuellement l’un des secteurs les plus larges de l’Anneau. Il se transformera en un boulevard linéaire organisé par le français Villes & Paysages.

Place à la sortie du métro Krasnié vorota

Le parking existant aujourd’hui à la sortie de cette station de métro sera déplacé à un autre endroit et la place sera « livrée à la merci » du paysagiste français Michel Desvigne, connu pour réinviter les espaces en y réintégrant la nature.

Routes surélevées Samotiotchnaïa et Sadovaïa-Samotiotchnaïa

Le quartier est très fonctionnel et garde une atmosphère plaisante, ce qui le rend très populaire auprès des amateurs de promenades.

L’allemand Latz + Partner se propose de faciliter la vie des piétons et des clients de nombreux cafés qui désormais auront une vue non sur les voitures, mais sur les arbres, tandis que le parking situé sous ces routes diminuera en taille et cèdera partiellement sa place à une pelouse avec des fleurs.

Rue Nikoloïamskaïa et avenue Zemlianaïa

Une petite place carrée fera son apparition à ce carrefour. Le bureau néerlandais Juurlink En Geluk a inventé un design unique de mobilier de jardin et a proposé de créer un atelier de réparation de vélos en commun avec le département des transports et de développement des infrastructures routières de Moscou.

Lire aussi : 

Les sept quartiers les plus chers et les moins chers de Moscou

Smart Moscow: comment les technologies transforment la ville

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.