Mode musulmane: la fille de Ramzan Kadyrov présente sa première collection

Фото из инстаграма Татлера.

Фото из инстаграма Татлера.

Début mars à Grozny s’est tenu un défilé de la maison Firdaws, dirigée par Aishat Kadyrova, fille du numéro un tchétchène Ramzan Kadyrov. Des hôtes de marque russes et étrangers étaient présents pour soutenir l'événement.

Il s'agissait de la première collection de la jeune femme, âgée d’à peine 20 ans. Auparavant, la maison de mode était dirigée par Medni Kadyrova, épouse de Ramzan Kadyrov.

« Aishat a présenté 30 robes qui peuvent toutes être qualifiées de chef-d’œuvre », a affirmé le père de la créatrice. Réalisées en velours, mousseline, soie, et autre dentelle française, ces robes étaient en outre ornées de pierres semi-précieuses. 

 

 

 

 

 

 

Ce défilé a également été l'occasion de présenter la fragrance Firdaws. « J'ai intégré dans chacune de ces tenues une partie de mon cœur. Mais quand la collection était prête, il restait en moi un certain sentiment d'inachèvement… C'est ainsi que m’est venue l'idée du parfum Firdaws, qui complétait à la perfection l'idée de ma nouvelle collection », a écrit Aishat Kadyrova sur le compte Instagram de la maison de mode.

 

Plusieurs personnalités sont venues de Moscou pour assister au défilé d'Aishat Kadyrova : les rédacteurs en chef de magazines mondains, la productrice Yana Rudkovskaya et la patineuse artistique Tatiana Navka ont ainsi fait le déplacement. Parmi les invités figurait également Caroline Scheufele, coprésidente de la compagnie Chopard.

 

Sur photo : Aishat Kadyrova (à gauche) et Yana Rudkovskaya, épouse du double champion olympique de patinage Evgeni Plushenko.

 

Sur photo : Tatiana Navka, la patineuse artistique et épouse de Dmitri Peskov, porte-parole de Vladimir Poutine.

 

Sur photo : Caroline Scheufele, coprésidente de la compagnie Chopard (à gauche).

 

Публикация от SB (@a030aa)

 

Sur photo : Svetlana Bondartchouk, rédactrice en chef de la version russe du magazine Hello!, et Ramzan Kadyrov.

 

Firdaws a été fondée en 2009 par Medni Kadyrova. Depuis le 8 mars 2016 elle est dirigée par Aishat Kadyrova, sa fille. La maison crée des robes à partir de tissus précieux, qui sont par la suite décorées de pierres et de broderies. La marque a été nommée d'après le mot arabe « firdaws », le plus haut des jardins du Paradis. Le logo de la maison représente d'ailleurs un oiseau du paradis, motif apparu pour la première fois dans des calligraphies arabes.

 

Lire aussi :

Quelle tenue vestimentaire pour les musulmanes de Russie? 

Un ballet dans le Caucase musulman ? Respect et dialogue garants du succès !

Droits de la femme : entre l’islam et la laïcité

 

 

 

 

 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer