Ces ours polaires qui se sont installés dans une station météorologique abandonnée en Tchoukotka

Dmitri Kokh
L’homme a quitté ces endroits il y a environ 30 ans. Maintenant, les animaux sauvages ont pris la place des scientifiques.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Une station météorologique russe abandonnée située sur l'île Kolioutchine, en mer des Tchouktches, est devenue une maison et un terrain de jeu pour les ours polaires curieux. De superbes clichés de ces animaux ont été publiés par le photographe russe Dmitri Kokh.

Cette photographie d'un ours polaire regardant par une fenêtre, intitulée « Saison des datchas » (les datchas sont les maisons de campagne russes), a récemment remporté le titre de meilleure image de la vie sauvage dans un milieu anthropogène, lors d'une compétition organisée par National Geographic.

L'île Kolioutchine est située dans le nord-est de la Russie, sur la péninsule de Tchoukotka. La colonie la plus proche est à un peu plus de 14 kilomètres par l'eau, mais environ neuf mois par an, la mer autour de l'île est recouverte de glace.

Personne ne vit sur l'île Kolioutchine elle-même (bien que les archéologues aient établi que ces lieux étaient habités il y a 1 500 ans).

En 1934, des scientifiques soviétiques y ont construit une station polaire de la route maritime du Nord. Elle a fonctionné jusqu'en 1992, date à laquelle elle a été fermée. Puis l'île a été désertée.

Aujourd'hui, cette station abandonnée et les maisons en bois des explorateurs polaires situées à côté sont les principales attractions de l'île.

Après la fermeture de la station, les animaux et les oiseaux locaux ont reconquis leurs territoires. Parfois des scientifiques ou des chercheurs, ainsi que des touristes occasionnels, leur rendent visite.

En plus des ours polaires, l'île abrite également des morses et une variété d'espèces d'oiseaux arctiques.

« Les gens vont et viennent, et les animaux vivront ici pour toujours », écrivent les internautes sur les réseaux sociaux.

Regardez à quoi ressemblent ces lieux filmés par drone !

Dans cet autre article, admirez en photographies la beauté de cette contrée éloignée qu’est la Tchoukotka.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies